Joey Logano : ‘Denny Hamlin conduit comme un idiot’

Joey Logano et Denny Hamlin ne peuvent plus se voir et la situation ne date pas d’hier. Alors qu’ils faisaient contre mauvaise fortune bon cœur lorsqu’ils étaient coéquipiers à la Joe Gibbs Racing tous les coups sont maintenant permis depuis que Logano a rejoint la Penske Racing.

Lors de l’épreuve de Daytona Hamlin a accusé son ancien coéquipier de conduire salement ce qui aurait profité à Brad Keselowski. Hamlin s’en était expliqué sur son compte Twitter en déclarant à Keselowski qu’il pouvait remercier son nouveau coéquipier d’avoir agît de la sorte.


Nouvel acte lors de l’épreuve de Bristol puisque Denny Hamlin a effectué deux poussettes sur Logano alors qu’ils se battaient pour la deuxième place de l’épreuve. Ces poussettes ont eu pour conséquence de déséquilibrer la Ford n°22 dans un premier temps puis de l’envoyer dans le mur dans un second.

S’il s’est immédiatement excusé par radio déclarant qu’il n’agissait pas de la sorte Hamlin a déclaré après la course que Logano était lent et qu’il fallait le lui montrer d’une manière ou d’une autre.

Une fois le drapeau à damier franchi et les voitures immobilisées dans la voie des stands Logano a voulu aller voir Hamlin toujours dans sa voiture, mais il a été arrêté par l’un des mécanicien de la Joe Gibbs Racing.

Les réactions n’ont pas tardé à fuser. Si les deux pilotes sont restés calmes lors des interviews télévisées, Joey Logano a quelque peu changé de ton hors caméra.

Joey Logano : “Nous avions une voiture rapide c’est sûr. J’étais en course pour la victoire et c’est frustrant. C’est un sacré génie au volant de la n°11, probablement le pire coéquipier que j’ai eu, c’est une des leçons que je peux tirer maintenant. Il a voulu me rentrer dedans ou peu importe. J’ai une ligne de conduite, je ne joue pas à ce jeu là. Il a eu un problème avec son pneumatique avant droit à la fin, il le mérite.”

Également interrogé sur la teneur de ses propos avec son ancien coéquipier à l’issue de l’épreuve, le pilote de la Joe Gibbs Racing a préféré ne rien révéler de cette discussion on ne peut plus brève. Il s’est également défendu d’avoir fait quoi que ce soit de mauvais à Daytona.

Joey Logano : “Je n’ai rien fait de mal à Daytona. Je crois simplement qu’il court comme un idiot, c’est tout. Après la course je voulais au moins lui parler, c’est fait.”

Malgré les dommages subits par le choc avec le muret extérieur, le pilote de la Ford Fusion n°22 avait une voiture capable de jouer la gagne.

Joey Logano : “Une fois la voiture réparée, nous avions une bonne vitesse. C’est frustrant lorsque vous avez une voiture capable de gagner. L’équipe méritait mieux. Depuis le début de la saison nous roulons mieux que nous finissons. Je suis fier de l’équipe, mais fatigué de cela.”

Prochain rendez-vous dans la guerre entre Denny Hamlin et Joey Logano, en fin de semaine sur l’Auto Club Speedway de Fontana en Californie.

massa libero facilisis Praesent nec elementum tempus venenatis, ut eget