Ryan Briscoe au Mans ?

Le pilote australien, laissé sans volant en Indycar après sept saisons dans la discipline, dont les cinq dernières saisons chez Penske, a pris part aux 12 Heures de Sebring, manche inaugurale du championnat ALMS. Au volant d’une HPD ARX-03b de l’écurie Level 5, Briscoe s’est imposé dans la classe P2 en compagnie de ses équipiers Scott Tucker, par ailleurs directeur de l’équipe, et Marino Franchitti.

Si Tucker et Franchitti poursuivront la saison ALMS seuls au volant de leur HPD, ils devront à nouveau s’allouer les services d’un troisième homme pour la course de Petit Le Mans, dernière manche du calendrier, mais surtout pour les 24 Heures du Mans, une course à laquelle l’équipe prendra part en juin prochain.

Ce troisième homme devrait être en toute logique Ryan Briscoe, même si rien n’a été officialisé du côté de Level 5. L’ex-pilote IndyCar effectuerait ainsi ses grands débuts dans la Sarthe, lui qui avait connu deux belles saisons en ALMS au volant de la Porsche RS Spyder LMP2 de l’écurie Penske en 2007 et 2008, avec notamment quatre victoires à la clé.

Aenean sit eget quis ultricies leo ut libero facilisis adipiscing Donec venenatis,