Chip Ganassi déjà en colère envers Honda

Lors des tests de pré-saison menés sur le Barber Motorsports Park, le motoriste Honda avait tenu à préciser que les performances en retrait des voitures qu’ils propulsent étaient dues à un un réglage conservateur afin de ne pas fragiliser ses blocs avant le début de la saison. Mieux encore, il se murmurait que les Japonais avaient refait leur retard sur Chevrolet comme nous vous le présentions dans notre vidéo d’avant saison.

Mais à peine la séance de qualifications de la première course terminée que Chip Ganassi, patron de l’écurie motorisée par Honda la plus emblématique hausse le ton envers son motoriste et partenaire, n’hésitant pas à clamer qu’Honda n’est que trop peu concerné par la recherche du succès.


Ils (ndlr : Honda) ont dit pendant des années qu’ils voulaient voir le retour de la concurrence. Maintenant qu’ils l’ont, ils ne parlent plus de gagner. J’ai l’impression qu’ils sont là pour participer en espérant que ça se passe bien. De mon côté, je veux gagner !“, déclarait furieux Ganassi.

Du côté de Roger Griffiths, Directeur Technique de Honda Performance Development, il est encore trop tôt pour s’alarmer et affirme qu’ils sont assez responsables et concernés par leurs performances pour savoir qu’une réaction est nécessaire.

C’est le premier jour de la saison, donc il ne faut pas céder à la panique. Nous nous concentrons sur ce qu’il se passera dimanche. Nous observons ce qu’il se passe sur la piste, la vitesse de pointe, les endroits où nous pouvons gagner en performance.

Que nous gagnions ou perdions, nous nous bougeons les fesses pour avancer. Nous n’avons pas besoin de tirer une déclaration de quelqu’un dans la presse pour nous motiver. Nous sommes motivés, par nature à battre les autres. Beaucoup de nos objectifs sont discutés et approuvés par nos écuries, dont Ganassi.

Afin de remettre Ganassi dans ses cordes, Griffins a tenu à souligner le travail et l’incroyable performance réalisés par l’écurie A.J. Foyt Entreprises en qualficiations qui a placé Takuma Sato en première ligne.

Et le département technique de Foyt a fait un travail incroyable aujourd’hui. Tout le mérite leur revient. L’ingénieur Don Halliday et Takuma ont fait un superbe travail. L’alchimie a immédiatement pris. Dan est un ingénieur de l’ancienne école. Il est calme et patient avec Takuma et ça fonctionne.

Le motoriste Honda a apporté samedi matin une correction sur le boîtier électronique visant à modifier la cartographie du moteur et ainsi la façon dont la puissance est distribuée. D’après les écuries, cette action a permis de gagner en performance comme en témoigne la première ligne de Takuma Sato, la sixième place de Tristan Vautier et la dixième de Dario Franchitti. Pourtant il reste encore du chemin à faire pour se montrer l’égal de Chevrolet. Mais en course qui plus est sur un circuit urbain, tout reste possible et les tensions pourraient s’apaiser en cas de succès d’une voiture propulsée par Honda.

Lorem libero elit. vel, porta. fringilla Praesent consequat.