Honda Grand Prix of St Petersburg : Faits et déclarations

Faits :

1er succès en carrière pour James Hinchcliffe après 32 départs.

1ère victoire d’un pilote canadien depuis Paul Tracy à Cleveland en 2007.

1er abandon en IndyCar Series pour Simon Pagenaud.

2ème victoire de l’équipe Andretti Autosport dans les rues de St Petersburg après celle obtenue en 2005 par le regretté Dan Wheldon.

5ème abandon lors des 67 dernières courses pour Dario Franchitti.

26 tours menés par James Hinchcliffe à St Petersburg.

30ème pole position en carrière pour Will Power.

44ème victoire de l’équipe de Michael Andretti.

Hinchcliffe est le 207ème pilote à s’imposer dans l’histoire de l’IndyCar.

Après St Pete, James Hinchcliffe prend donc la tête du championnat avec 51 pts devant Helio Castroneves (43 pts) et Marco Andretti (35 pts). Le premier français Sébastien Bourdais est onzième avec 19 points.

Durant toute la saison 2013, un résumé de la course sera à découvrir chaque mercredi suivant l’épreuve sur Motors TV. Les temps forts de l’épreuve de St Petersburg seront à suivre mercredi 27 mars à 21h30.

Déclarations :

James Hinchcliffe (1er) : “C’était une course très difficile. L’année dernière je me suis qualifé quatrième et j’ai terminé quatrième, je me suis dis que cette année serait la même histoire. Nous savions que le secret de la victoire serait de ne pas faire d’erreur. Notre voiture était très bonne et mon équipe a été fabuleuse lors des arrêts aux stands. Je ne peux pas être plus heureux, c’est excellent. Je tiens à dédier cette victoire à Dan Wheldon.”

Helio Castroneves (2ème) : “Je savais que James était plus rapide dans la section Mickey Mouse mais tant que j’étais devant c’était bon. Malheureusement j’ai fais une erreur et il est passé. Les vieux singes font encore des erreurs vous voyez… A quatre tours du but nous étions en train de perdre de la performance avec les pneus tendres et comme j’étais déjà passé d’un héros à un zéro je ne voulais pas terminer cette course avec zéro points. C’est dommage d’avoir laissé filé la victoire mais Hinch a fait un travail superbe.”

Marco Andretti (3ème) : “C’est un bon début de saison pour moi et cette troisième place est comme une victoire. Après tous les efforts que j’ai fourni je suis heureux d’être récompensé. En tout cas, il semble que James soit l’homme à battre cette année.”

Simona de Silvestro (6ème) : “Ce fut un très bon week-end pour nous. Nous avons perdu quelques positions en fin de course à cause des pneus mais nous pouvons être heureux avec cette sixième place. C’est super de pouvoir se battre devant avec Will, James et les autres. J’ai hâte d’être à Barber !”

Sébastien Bourdais (11ème) : “Toute la journée j’ai dû me battre avec l’équilibre de la voiture et la répartition de freins. Je ne sais pas ce qui s’est passé mais je peux vous dire qu’à chaque fois que mes freins se stabilisent la voiture revit ! J’ai eu l’impression d’affronter un fantôme qui se baladait dans ma voiture. C’était très difficile notamment lors des restarts puisque vous ne savez jamais ce qui peut se passer… C’est la onzième place la plus difficile à obtenir de ma carrière.”

Will Power (16ème) : “C’est difficile de terminer si loin d’autant plus que notre voiture était rapide. JR Hildebrand est venu s’excuser pour son erreur, ça arrive. En fin de course j’ai heurté le mur et j’ai perdu quatre places supplémentaires. Nous devons aller de l’avant et voir ce qui va se passer à Barber.”

Tristan Vautier (ab) : “Je me sens bien, nous avons connu un week-end fantastique. Schmidt Peterson Motorsport m’a donné une voiture super. L’usure des pneus était bonne ce qui nous a permis d’être très constants. Je m’amusais bien avec les gars devant, c’est dommage d’abandonner.”

Dario Franchitti (ab) : “Nous avons vraiment connu un week-end difficile et alors que je tentais de refaire mon retard j’ai perdu le contrôle de la voiture en pneus froids. J’ai touché une bosse au virage 3 et comme la hauteur de caisse était basse avec la pression des pneumatiques je roulé dans les marbles et heurté le mur. C’est totalement de ma faute.”

Ryan-Hunter Reay (ab) : “Ce n’était pas une très bonne journée. Nous ne pouvions pas utiliser la première vitesse lors des pit-stops et nous avons terminé avec un accélérateur bloqué, ce qui est terrifiant sur un circuit en ville croyez-moi. Apparemment nous ne sommes pas les seuls à avoir connu ce problème donc il faudra trouver une solution. Bravo à James Hinchcliffe et à l’équipe Andretti Autosport pour sa victoire.”

commodo Donec venenatis sed id, dapibus velit, felis ante. consectetur