Les bases d’un championnat DTM américain sont posées

On savait que les discussions étaient en cours entre les représentants de chaque série, et ceux-ci ont scellé leur collaboration lors d’une conférence de presse tenue au New York Square Hotel le mardi 26 mars.

Ainsi, un championnat DTM, avec la même réglementation technique que la série européenne, devrait voir le jour en 2015. Les courses – on parle à l’heure actuelle d’un calendrier de huit manches -, seront disputées en marge de certaines épreuves du futur championnat United SportsCar Racing, fusion du Grand Am et de l’ALMS.

De plus, le projet de réglementation technique commune aux championnats DTM et le Super GT japonais signifie que les marques inscrites dans la série japonaise (Honda, Nissan et Toyota), pourraient aligner leurs voitures aux côtés des marques déjà représentées en DTM : BMW, Audi et Mercedes. Des grands noms de l’industrie automobile qui pourraient être rejoints par des firmes américaines comme Cadillac, Lincoln et Dodge, que l’on dit intéressées par ce nouveau championnat à venir sur les circuits américains.

Audi, que l’on sait très porté sur le marché automobile américain, et très présent dans la course automobile en Amérique du Nord, a publié une livrée d’une Audi A5 DTM afin de promouvoir le lancement de cette nouvelle série.

Lorem Phasellus quis Donec nec facilisis luctus id