Début de saison timide pour Austin Dillon

Cette année, Austin Dillon a un objectif des plus clair : devenir champion de la seconde division de la NASCAR avant un passage en NASCAR Sprint Cup Series à temps complet en 2014, en remplacement de Kevin Harvick, en partance pour la Stewart Haas Racing.

Après Fontana, Dillon est classé cinquième au championnat avec 38 points de retard sur le leader, Sam Hornish Jr. Il a, par ailleurs, terminé à quatre reprises derrière le pilote Penske.

Le pilote de la Chevrolet Camaro Advocare n°3 de la Richard Childress Racing a commencé sa saison par une 21ème place à Daytona, à trois tours du vainqueur, Tony Stewart. Il corrige le tir avec deux top10 de rang à Phoenix et Las Vegas, avant de terminer 11ème à Bristol.

Le premier top5 de sa saison est arrivé sur un ovale intermédiaire – 1,5 mile environ -, à Fontana. Lors de ces cinq courses, il n’a mené qu’un seul tour, c’était à Las Vegas, un autre ovale intermédiaire.




Austin Dillon, qui s’est montré très performant lors de sa saison de rookie en Nationwide Series – avec le titre à la clef et une troisème place au championnat -, réalise un début de saison timide, mais correct. Avec un top5, trois top10 et surtout 38 points de retard sur le leader du général, le petit-fils de Richard Childress doit redresser la barre sous peine de prendre un retard qui sera très difficile à combler plus tard dans la saison.

Avec le départ d’Elliott Sadler en direction de la Gibbs, Dillon a été, cet hiver, automatiquement propulsé premier pilote de l’équipe. Malgré le renfort de Brian Scott, le manque d’un pilote de pointe peut se faire ressentir dans les résultats globaux de l’équipe

Il reste encore du temps, 28 courses, pour qu’Austin Dillon se mette en position de leader de la Nationwide, et remplisse son objectif de l’année : le titre de champion NASCAR Nationwide, mais chaque point de retard d’accumulé peu couter très cher une fois arrivé à Miami.

elementum consequat. ut ante. amet, quis ut leo non