Conor Daly avec Foyt pour l’Indy 500

Conor Daly a décidément le vent en poupe en ce début d’année. Vainqueur du championnat MRF Challenge, disputé en Inde cet hiver, auteur de brillants débuts en GP2 il y a dix jours (2 points marqués lors de la course Sprint de Sepang), Conor Daly a également participé à toutes les séances de tests officielles du GP3 (il pourrait faire la saison chez ART GP).

Invité par le Foyt Racing à découvrir le pilotage d’une Indycar lors des tests d’avant-saison de Sebring, Conor a fait une telle impression à Super Tex que celui-ci vient de l’engager pour disputer les 500 Miles d’Indianapolis en mai prochain.

Le jeune américain pilotera la Dallara ABS Supply n°41, aux côté de Takuma Sato, engagé sur la n°14.

Conor Daly : “Je n’arrive pas à décrire ce que cela représente pour moi de disputer les 500 Miles d’Indianapolis. J’ai assisté à toutes les éditions depuis que je suis né, en dehors de l’année dernière car je courrais à Monaco. C’est ma course à domicile car j’ai grandi dans le coin. Je suis vraiment reconnaissant à Larry et A.-J. de me donner cette opportunité de participer à la plus grande course du monde. Cette course représente tellement pour moi.”

Même s’il est en Europe depuis deux ans, Conor a déjà l’expérience des championnats américains (champion Star Mazda en 2010, victoire à Long Beach en Indy Lights en 2011), mais il n’a encore qu’une expérience minimale sur ovale. Ce n’est pas un problème pour A.-J. Foyt, qui a l’habitude de coacher des rookies.

A.-J. Foyt : “Il a très bien roulé à Sebring quand nous avions besoin de quelqu’un pour faire des tests pendant l’intersaison. Il était rapide, propre dans son pilotage et n’a fait aucune erreur. Quand nous avons fait des changements de réglage, il s’en est rendu compte. Nous l’avons trouvé très calé sur les réglages châssis. En fait, quand nous avons fait un changement de réglage infime pour le tester, il a réfléchi et a répondu qu’il ne voyait pas de différence. Je lui ai répondu que c’était la bonne réponse car nous n’avions rien fait qui puisse se ressentir. Cela m’a également impressionné. J’ai déjà fait rouler beaucoup de rookies à Indy et je pense que Conor fera du bon travail pour nous.”

Conor participera au ROP (Rookie Orientation Program) le 11 avril prochain en compagnie de Tristan Vautier, Carlos Munoz et A.-J. Allmendinger.

Rappelons que Conor Daly est le fils de Derek, ancien pilote de F1 (49 GP dans les années 80) et de CART (6 départs à Indy 500).

Dans les archives : Interview de Conor Daly en 2010.

in Sed lectus justo leo sit neque. ut