Grand Am : Présentation de la course de Barber

Si le Ganassi Racing s’était montré impérial lors des 24 Heures de Daytona, pour l’ouverture de la saison, avec la victoire de la BMW Riley des champions en titre Scott Pruett et Memo Rojas (joints pour l’occasion par Juan Pablo Montoya et Charlie Kimball), le Bob Stalling Racing s’est rappelé au bon souvenir de tous à l’occasion de la deuxième manche du championnat, sur le circuit d’Austin, au Texas.

Jon Fogarty et Alex Gurney, qui n’avaient plus goûté aux joies de la victoire depuis un an et demi, se sont en effet imposés au volant de leur Corvette DP devant la Riley Ford du Starworks Motorsport pilotée par Ryan Dalziel et Alex Popow, après avoir pris l’avantage en toute fin de course sur le duo Pruett-Rojas, qui complétait le podium. Ces derniers conservaient la première place du championnat, mais pour six points seulement devant Fogarty et Gurney. Ces derniers sauront-ils poursuivre sur leur lancée à Barber ?

L’an passé, l’épreuve avait été dominée par la paire Richard Westbrook et Antonio Garcia, qui avaient imposé leur Corvette DP du Spirit of Daytona Racing sur le tracé de l’Alabama. Westbrook, secondé cette année par Ricky Taylor, aura à cœur de renouveler son exploit. On suivra également les Riley Ford du Starworks Motorsport, rapides mais en manque de réussite au Texas, Brendon Hartley ayant alors mené la course jusqu’à un accrochage avec un concurrent GT.

Enfin, on surveillera les performances de Stéphane Sarrazin, qui découvrira le tracé au volant de sa Corvette DP du 8Star Motorsports qu’il partage avec Enzo Potolicchio. Contraint à l’abandon à Daytona, le Gardois avait terminé au pied du podium à Austin, et visera naturellement plus haut à Barber. Treize Daytona Prototype seront au départ de l’épreuve.

En GT, où treize voitures seront également en piste, la bataille s’annonce là aussi très serré. Après le triomphe de Audi à Daytona, la marque aux anneaux a déserté le championnat, hormis une seule R8 Grand Am alignée par le discret APR Motorsports. Cinquièmes en Floride, puis deuxième au Texas, c’est la paire Andy Lally et John Potter, au volant de leur Porsche 911 GT3 du Magnus Racing, qui arrivent en leaders en Alabama.

Parmi les autres prétendants à la victoire, on citera les BMW M3 du Turner Motorsport, victorieux à Austin avec le duo Bill Auberlen et Paul Dalla Lana, mais aussi les Ferrari 458 des équipes AIM Autosport et Scuderia Corsa.

Le départ de la course, longue de deux heures, sera donné à 12h45 locales (19h45 heure française). Diffusion en direct sur Motors TV à partir de 19h30.

felis eleifend id dolor. Aenean mattis quis lectus fringilla vel, mi,