Grand Am : Jon Fogarty récidive !

Déjà le plus rapide des qualifications à Austin, avant de s’imposer en course aux côtés de son équipier Alex Gurney, Fogarty confirme donc sa forme actuelle en dominant à nouveau ses adversaires sur le circuit du Barber Motorsports Park, avec un meilleur tour en 1’18’’949 signé dans les derniers instants de la séance.

La Corvette DP n°99 s’élancera ainsi devant la Corvette DP du Spirit of Daytona Racing pilotée par Ricky Taylor et Richard Westbrook, auteur du deuxième meilleur temps à deux dixièmes de la pole position. Westbrook confirme lui aussi qu’il apprécie le circuit de Barber, sur lequel il s’était imposé l’an passé avec son coéquipier de l’époque, Antonio Garcia.

La deuxième ligne sera partagée entre une autre Corvette DP, celle du Wayne Taylor Racing pilotée par Max Angelelli et Jordan Taylor, le frère cadet de Ricky Taylor, et les champions en titre et leader du championnat, les incontournables Scott Pruett et Memo Rojas sur leur BMW Riley du Chip Ganassi Racing. Petite déception pour Stéphane Sarrazin, auteur du meilleur temps des premiers essais libres, mais qui doit se contenter du 9e rang des qualifications, au volant de sa Corvette DP du Riley Motorsport qu’il partage avec Enzo Potolicchio.

En GT, la pole position revient à la Camaro GT-R du Stevenson Motorsports, grâce au meilleur temps signé par John Edwards, qui a battu au passage le record de la piste en GT. Boris Said s’élancera à ses côtés sur la première ligne de la catégorie, se montrant six centièmes de seconde plus lent seulement que la Camaro. Andy Lally et John Potter, les leaders du classement provisoire de la catégorie GT, se contentent du 6e rang au volant de leur Porshce 911 GT3 du Magnus Racing, juste derrière la BMW M3 du Turner Motorsport de la paire Auberlen/Dalla Lana, les vainqueurs GT de la deuxième manche de la saison à Austin.

Enfin, les qualifications de la catégorie GX ont été dominées par les deux Mazda6 de l’écurie SpeedSource, celle de Long et Tremblay devançant celle de la voiture sœur pilotée par Miller et Nunez.

consequat. at et, Phasellus Donec tempus odio venenatis pulvinar