Martinsville – Jimmie Johnson remet les pendules à l’heure

Avec huit succès, Jimmie Johnson est désormais le pilote en activité le plus victorieux sur le Martinsville Speedway avec une unité de mieux que son coéquipier de la Hendrick Motorsports Jeff Gordon, troisième ce ces STP Gas Booster 500.

Du fait de l’absence de Denny Hamlin pour cause de blessure, Jimmie Johnson avait la pancarte du grand favori de la course. Le pilote de la Hendrick Motorsports, quintuple champion, n’a pas déçu en menant le plus grand nombre de tours et en allant chercher la victoire et l’horloge qui va bien.


Jimmie Johnson : “Je me suis encore bien amusé aujourd’hui. J’ai pu contrôler sur la fin de course.”

Jimmie Johnson a mené pas moins de 346 des 500 tours courus à Martinsville, preuve qu’il était une nouvelle fois au-dessus de ses adversaires. Après deux courses sans à Bristol puis le week-end suivant à Fontana, Johnson s’est imposé et devient le premier double vainqueur de la saison puisqu’il avait remporté les Daytona 500 en ouverture de la saison.

Cint Bowyer a pris la deuxième place de cette course à 627 millièmes de Johnson alors que Gordon, le plus rapide lors du dernier long run de l’épreuve, n’a pris que la troisième place sans avoir mené le moindre tour.

Jeff Gordon : “Nous étions les meilleurs sur les longs runs, malheureusement sur la fin il n’y en avait plus. Jimmie est très impressionnant sur cette piste.”

Le top-5 est complété par Kasey Kahne et Kyle Busch alors que Brad Keselowski, Jamie McMurray, Marcos Ambrose, Greg Biffle et Mark MArtin sont dans les dix premiers.

Partie à la faute en tout début d’épreuve Danica Patrick a su passer outre et revenir dans le tour pour terminer à une honorable douzième place sachant que c’était sa première venue à Martinsville.

Dernier pilote vainqueur au volant d’une Ford, Kurt Busch, désormais pilote Chevrolet à la Furniture Row Racing, a connu une course difficile. Après une crevaison causée par un contact avec Joey Logano, le pilote de la Chevrolet n°78 a connu quelques mésaventure, sa course se terminant par un incendie dans les vingt derniers tours ce qui a forcé les officiels de la NASCAR à sortir le drapeau rouge pour nettoyer la piste.

La course a également été marquée par un accident sur une relance en début d’épreuve. L’incident impliquant notamment Brian Vickers, Joey Logano, mais surtout Martin Truex Jr..

Grâce à sa victoire Jimmie Johnson reprend la tête du classement général avec six points d’avance sur Brad Keselowski et douze sur l’ancien leader, Dale Earnhardt Jr.. La prochaine course se déroulera le week-end prochain sur l’ovale d’un mile et demi de Fort Worth au Texas pour ce qui sera la toute première course nocturne de la saison.

Grand absent, Denny Hamlin a eu un petit mot pour le vainqueur de jour : “Jimmie Johnson a eu une course facile aujourd’hui, il devra travailler un peu plus à l’automne.”

id quis leo. Nullam massa ut porta.