Ryan Hunter-Reay en Pole à Barber

Pour la première fois cette saison et pour la troisième fois de sa carrière, Ryan Hunter-Reay s’élancera en Pole Position dimanche lors du Honda Indy Grand Prix of Alabama.

Lors d’une séance de qualifications pleine de surprises au-cours de laquelle certains grands noms sont passés à côté de leur affaire, le pilote Andretti Autosport a fait honneur à son titre de champion en réalisant un tour magistral afin de se placer devant le maître de cet exercice, Will Power pour plus de 25 centièmes !

Auteur d’un tour en 1.07.0871, Hunter-Reay a pulvérisé la Pole Position de 2012 de 3,4 secondes, preuve de l’incroyable travail réalisé sur les monoplaces cet hiver par les écuries et par le vieillissement de l’asphalte du circuit.


A la deuxième position, Power se montrait satisfait après avoir connu des essais en deçà de ses espérances. Visiblement, la monoplace numéro #12 n’était pas encore idéalement réglée pour le circuit de Barber mais l’équipe Penske a travaillé dur tout le samedi pour ramener son pilote phare dans la course à la Pole Position.

Le troisième de cette séance n’est autre que le rookie Tristan Vautier. Le Français a vécu des qualifications étranges car après avoir échoué au septième rang lors de la Q2, les officiels de l’INDYCAR annonçaient une pénalité pour Takuma Sato pour avoir bloqué Justin Wilson. Le Japonais alors sixième a dû laisser sa place à son poursuivant et c’est ainsi que le pilote Schmidt-Peterson Motorsports a pu intégrer pour la deuxième fois consécutive le “Firestone Fast Six”.

Le Français s’élancera aux côtés de Scott Dixon qui a tout juste devancé le pilote de l’écurie satellite Ganassi, Charlie Kimball qui pour la première fois de sa carrière a intégré la dernière phase des qualifications.

Dans le top-10, Sebastian Saavedra a une nouvelle fois devancé son coéquipier Sébastien Bourdais bien que le chrono du Colombien en Q2 soit deux dixièmes plus lent que celui du Français, ce qui laisse entrevoir une possible remontée lors de la course. Enfin, pour son retour officiel en IndyCar, A.J. Allmendinger n’a pas déçu en se classant dixième sur l’une des pistes les plus techniques du calendrier.

Parmi les déceptions, hormis Bourdais, signalons la contre-performance de l’écurie KV Racing Technology qui après avoir dominé la dernière séance d’essais libres via Simona de Silvestro n’a pu faire mieux que 14ème (de Silvestro) et 19ème (Tony Kanaan), la faute a des écarts infimes entre tous les pilotes. En course, au gré des neutralisations et des ravitaillements, les deux pilotes auront de quoi remonter dans le top-10.

Enfin vainqueur il y a deux semaines à St. Petersburg, James Hinchcliffe n’a pu faire mieux que 20ème après avoir été gêné par Will Power.

et, diam pulvinar libero commodo ipsum massa ante. mi, Praesent quis