ALMS : Muscle Milk et BMW s’imposent à Long Beach

C’est pourtant la Lola-Rebellion de Nick Heidfeld et Neel Jani qui s’était élancé en pole position, mais Lucas Luhr profitait d’une neutralisation dans la première heure pour effectuer un arrêt aux stands précoce, et laisser le volant à son équipier.

Lorsque la Lola-Mazda du Dyson Racing était contrainte à l’abandon, Graf grimpait en deuxième position. Et lorsque la Lola Rebellion stoppait pour son premier ravitaillement, la HPD lui emboîtait le pas, et effectuait un arrêt bien plus court du fait de son premier ravitaillement en début de course. La HPD filait vers la victoire en P1 devant la Lola Rebellion, qui ne pouvait plus l’inquiéter par la suite.

En P2, triomphe surprise de l’écurie Extreme Speed Motorsports qui signe le doublé pour sa deuxième course seulement en catégorie prototype. Scott Sharp, qui s’impose sur son HPD ARX-03b en compagnie de Guy Cosmo, a ainsi profité des déboires des HPD du Level 5 Motorsport, retardés par des sorties de piste et diverses pénalités.

Mais la troisième place du classement général revient bien à un prototype de la catégorie PC, la Oreca FLM09 du CORE Autosport s’imposant dans sa catégorie avec Jon Bennett et Colin Braun.

En GT, c’est également un triomphe total pour l’écurie BMW RLL, qui a vite repris le chemin du succès après avoir essuyé les plâtres avec ses nouvelle Z4 GTE. La victoire est ainsi revenue au duo Bill Auberlen et Maxime Martin devant leurs équipiers Dirk Müller et Joey Hand. Le succès des BMW ne s’est pourtant dessiné qu’à un quart d’heure de la fin, lorsque la Viper SRT pilotée par Dominik Farnbacher, alors en tête, sortait large, laissant ses poursuivants s’engouffrer dans la faille. L’Allemand conservait la troisième place en compagnie de son équipier Marc Goossens.

En GTC enfin, la victoire est revenue à la Porsche 911 du MOMO NGT/Motorsport de Sean Edwards et Henrique Cisneros.

mi, massa sem, Praesent dolor. Donec ultricies in diam