Long Beach : Pole position pour Dario Franchitti !

Dario Franchitti l’a fait ! Pour son 250ème départ en carrière, l’Ecossais a décroché la pole position au nez et à la barbe des deux hommes forts de la saison 2012 d’IndyCar Series : Ryan Hunter-Reay et Will Power. Avec un chrono de 1:07.2379 sec, le pilote Chip Ganassi Racing signe sa 30ème pole position en carrière et tentera dès ce soir de remporter sa 32ème victoire. Il est actuellement à égalité avec Sébastien Bourdais et Paul Tracy, tous trois vainqueurs à 31 reprises en IndyCar Series.

Alors que sa dernière pole position remontait à Toronto en juillet dernier, l’édition 2012 des 500 Miles d’Indianapolis est le théâtre de son dernier succès. De retour aux avant-postes après un début de saison difficile, Franchitti est soulagé :

“Cela signifie beaucoup pour moi. Nous avions une voiture très rapide à Barber mais on a complètement rate nos qualifications. Aujourd’hui tout à bien fonctionné, notre voiture était parfait et on a pu tirer le maximum de ses performances. Je tiens à remercier toute mon équipe après un début de saison très difficile.”

Hunter-Reay signe le deuxième chrono à 55 millièmes de secondes de Franchitti. L’Américain partira de la première ligne pour la seconde course consécutive : “C’est malheureux de perdre la pole position pour un demi dixième, c’est même pire que de s’incliner pour quatre dixièmes. Aujourd’hui ça ne compte pas vraiment nous verrons demain en partant de la première ligne ça semble bien engagé pour nous.”

Will Power, vainqueur l’an passé dans les rues de Long Beach, signe le troisième chrono et s’élancera devant le japonais Takuma Sato. C’est la première fois depuis 2008 que Power ne partira pas de la première ligne ici ! Le revenant Mike Conway hisse sa Dallara Honda de l’équipe Rahal Letterman Lanigan Racing en cinquième position. Le vainqueur de l’édition 2011 étonne pour son premier départ de l’année en IndyCar Series.

L’actuel leader du championnat Helio Castroneves partira sixième alors que son dauphin, Scott Dixon, s’élancera de la dernière position en raison d’une pénalité pour avoir provoqué un drapeau rouge dans le groupe 2 de la deuxième partie de séance… “C’est une pénalité très dure. Nous étions sûr d’entrer dans le Firestone Fast Six, c’est vraiment décevant.”

Grosse déception également dans le camp tricolore avec la meilleure performance à mettre à l’actif de Sébastien Bourdais, seulement quinzième. C’est encore pire pour les deux équipiers de chez Schmidt Peterson Motorsport qui devront se frayer un chemin dans le peloton pour remonter aux avant-postes… Pagenaud est dix-septième, Vautier dix-neuvième.

Le départ de la course sera donné ce dimanche à 22h45 heure française.

commodo facilisis consequat. sem, elit. Nullam