Jeff Gordon franchit la barre des 214 mph à Indianapolis !

La sixième génération de voiture est rapide et ne cesse de le prouver course après course. Après neuf week-end de course pas moins de cinq records sont tombés en qualification, à Britol, Martinsville, au Texas au Kansas et enfin à Richmond. Cette semaine lors d’essais de pneumatiques à Indianapolis a atteint les 214 mph.

De l’aveu même du pilote de la Hendrick Motorsports ce n’est pas la vitesse la plus élevée qu’il ait atteinte au volant d’une NASCAR, puisqu’il avait enregistré un 218 mph au Mihcigan en juin dernier, mais les vitesses enregistrées dans le temple de la vitesse ne sont pas pour lui déplaire.


En 2012 Denny Hamlin a signé la pole position en 182,293 mph, le record étant toujours détenu par Casey Mears depuis 2004 et ses 186,293 mph. Gordon a indiqué que tous les pilotes présents ont roulé plus vite que la pole position de 2012.

Jeff Gordon : “Comme sur beaucoup d’autres pistes, cette voiture s’adapte bien et elle est collée à la piste. Je suis très heureux de notre journée, car elle s’est très bien déroulée.”

Parmi les autres pilotes présents à Indianapolis, Trevor Bayne. Le pilote de la Wood Borthers Racing a reconnu, comme Jeff Gordon, que les pneumatiques faisaient perdre une seconde au tour lorsqu’il faisait chaud.

Les pilotes ont testé différents type de gommes parmi lesquelles un nouveau mélange encore jamais testé à Indianapolis qui a permis d’atteindre ces vitesses. Les autres mélanges de gommes ont apporté des résultats mitigés.

Tous les pilotes présents mardi, le seront de nouveau aujourd’hui pour une nouvelle journée d’essais fermée au public. Pour tous ces pilotes les informations acquises leurs donnent quelques longueurs d’avance sur leurs adversaires en vue de la course du 28 juillet prochain.

amet, ipsum Praesent lectus Aliquam risus.