Kurt Busch dans une monoplace d’IndyCar à Indianapolis

Deux jours après avoir mené des essais de pneumatiques au volant de sa Chevrolet numréo #78 de l’écurie Furniture Row, Kurt Busch savait qu’il reviendrait sur l’ovale d’Indianapolis très prochainement.

Pourtant sa prochaine expérience lui sera complètement étrangère puisqu’elle s’effectuera non pas dans une stock-car mais dans une monoplace d’IndyCar ! En effet, le champion 2004 de NASCAR Nextel Cup a conclu un accord avec Michael Andretti afin de tester l’une de ses Dallara-Chevrolet sur le fameux Brickyard, une première dans sa carrière. Car si Busch a déjà goûté aux joies d’une Formule Indy en 2003 dans une Lola-Ford de l’écurie Rahal, ce fut sur un circuit routier à Sebring.

Cette séance se déroulera jeudi 9 mai, soit deux jours avant le début des essais libres des 500 Miles d’Indianapolis. Michael Andretti sera présent en personne afin de guider son nouveau pilote dans cet exercice si particulier.


J’ai eu la chance de faire la connaissance de Kurt l’année dernière lorsque nous travaillions sur un autre projet de courses automobiles (ndlr : l’arrivée de la Andretti Autosport en NASCAR ?). Je respecte son talent et je suis heureux de lui offrir une opportunité d’expérimenter la vitesse brute d’une monoplace d’Indy. C’est un ressenti et une perspective unique. Ce sera totalement différent de ce qu’il est habitué à piloter chaque semaine dans le calendrier de la Cup.“, se réjouissait Andretti.

De son côté, Busch se montre très reconnaissant envers Andretti et ouvre la porte sur une possible double participation à l’Indy 500 et au Coca-Cola 600 dans les années futures.

J’ai toujours apprécié courir à Indianapolis et lorsque l’Indianapolis Motor Speedway et Michael m’ont présenté cette opportunité de tester une IndyCar juste avant les essais de l’Indy 500, j’ai sauté sur l’occasion (…). J’attends avec intérêt ce test et de goûter à la vitesse d’une IndyCar. Voyons comment ça se passe et ensuite je pourrais regarder les opportunités qui se présenteront derrière cette journée de jeudi. Disputer les 500 Miles d’Indianapolis serait un fait marquant dans ma carrière, et faire ensuite une autre course de 600 miles rendrait ce week-end spécial.

Notons que seulement trois pilotes ont tenté et réussi le pari de disputer l’Indy 500 et le Coca-Cola 600 le même jour et sont Tony Stewart, Robby Gordon et John Andretti.

Pour le moment, ce test ne prévoit en aucun cas une reconversion du plus âgé des frères Busch. En revanche, ce test s’apparente vraiment comme une séance d’évaluation à la fois pour le pilote et pour Andretti Autosport et il ne serait pas impossible qu’une autre séance suive si les deux parties se montrent satisfaites à l’issue de cette journée.

Quoiqu’il en soit, l’intérêt et le possible transfuge d’un second pilote de NASCAR après A.J. Allmendinger est un bon signe pour la discipline qui gagnerait de nombreux fans si Busch venait à confirmer sa participation à une manche d’IndyCar.

Lorem Aenean ipsum dictum risus mattis venenatis, adipiscing