Hinchcliffe s’impose dans le dernier virage

Le pilote Andretti Autosport, James Hinchcliffe, a remporté une course IndyCar extraordinaire dans les rues de Sao Paulo. Le Canadien a su préserver ses pneus pour porter une attaque fatale à Takuma Sato dans le dernier virage. Il remporte son deuxième succès cette année, après St Pete, et empêche l’équipe d’AJ Foyt de remporter deux courses consécutivement. Une performance déjà réalisée par Kenny Brack en 1998.

“Il n’y a pas de manière plus agréable de remporter une course que de dépasser son adversaire dans le dernier tour. Takuma défendait très bien sa position, presque un peu trop bien à quelques reprises… Il s’est raté au freinage et j’ai pu croiser la trajectoire pour m’imposer,” déclarait Hinchcliffe à la sortie de sa voiture.

Grâce à ce succès Hinchcliffe remonte à la quatrième place du classement général, deux places derrière son équipier Marco Andretti… Le fils de Michael termine troisième et réalise son meilleur début de saison en carrière : il est le seul pilote a avoir terminé dans le top-7 lors des quatre premières courses cette année ! Son père et patron ne cachait pas sa joie à l’arrivée :

“C’est l’IndyCar, c’est exactement ce don’t il s’agit. De nombreuses courses se jouent dans le dernier tour et c’est ce qui fait le charme de notre sport. Je suis heureux de la conclusion de cette course, c’est excellent d’avoir deux voitures sur le podium.”

Une course épique

Le poleman Ryan Hunter-Reay n’a pas réussi à convertir sa bonne position sur la grille en une arrivée sur le podium. Leader de la course durant seize tours au total, l’Américain a été victime d’une crevaison et doit se contenter de la onzième place. Déception également pour Sébastien Bourdais qui avait le potentiel pour signer un top-10 après avoir mené treize tours. Il termine finalement quatorzième devant JR Hildebrand.

A la mi-course, Sato est en bagarre pour la première place avec Hunter-Reay mais il décide de s’arrêter pour ravitailler. Le Japonais retrouvera le commandement de la course au 57ème tour lorsque Hildebrand s’arrête sous drapeau jaune.

Au restart, Sato mène devant Newgarden (parti 25e) et Pagenaud (parti 24e) ! Hinchcliffe s’empare de la troisième position au tour 67 puis de la deuxième place au 72e tour. Newgarden est alors sur le podium mais doit céder sous la pression d’Andretti et Servia dans le dernier tour… Devant Hinchcliffe fait son retard sur Sato (alors en pneus tendres depuis 38 tours. Ndlr) et tente tout pour passer. Malgré un blocage intempestif du pilote AJ Foyt Enterprises, le Canadien parvient à se défaire de son adversaire dans le tout dernier virage pour s’imposer avec 0,3463 sec sur la ligne !

Le top-5 est complété par Andretti, Servia et Newgarden, qui remonte de vingt places par rapport à sa position de départ pour signer son meilleur résultat en carrière.

Un week-end à oublier pour Penske et SPM

Le triple vainqueur de l’épreuve, Will Power, a connu un week-end très difficile à Sao Paulo. Parti en vingt-deuxième position, l’Australien était dans le top-10 quand il est victime d’un incendie qui le contraint à l’abandon au dix-neuvième tour : “Quelque chose à brûlé dans la boîte de vitesse et je n’ai rien pu faire. Je n’ai pas eu d’alerte malheureusement. C’est dommage car j’avais une si bonne voiture, je doublais un adversaire par tour.”

Une journée à oublier pour son équipier Castroneves, qualifié dix-huitième, et qui termine à une anonyme treizième position. Le Brésilien perd la tête du championnat à l’issue de sa course à domicile…

Cette piste de Sao Paulo a également posé des soucis aux deux frenchies de l’équipe Schmidt Peterson Motorsports. Victimes d’incidents lors des essais libres, Pagenaud et Vautier se sont battus toute la course pour finalement terminer respectivement neuvième et seizième. Espérons pour eux que la piste d’Indianapolis leur soit plus favorable…

Notons enfin la très belle performance de Tony Kanaan pour son 200e départ consécutif en IndyCar Series. Blessé au tendon de la main droite suite à son accident de Long Beach, le Brésilien ne pouvait pas tenir correctement son volant. Malgré ce handicap, le pilote KV Racing Technology a réussi à mener la course à deux reprises avant d’être victim d’une panne d’essence à une vingtaine de tours du but.

Au championnat, Takuma Sato mène désormais avec 136 pts devant Marco Andretti (123 pts) et Helio Castroneves (116 pts). La prochaine manche aura lieu sur le mythique ovale d’Indianapolis le 26 mai prochain. Avant cela, de nombreuses séances d’essais auront bien évidemment lieu sur le fameux Speedway durant ce mois de mai.

tempus mattis Praesent commodo Aenean id, dapibus commodo venenatis leo elit. lectus