Talladega – David Ragan vainqueur au bout du suspens !

La Front Row Motorsports n’est pas l’écurie sur laquelle les gens aiment parier une victoire, pourtant que ce soit David Ragan ou David Gilliland, tous deux avaient de bonnes statistiques sur le Talladega Superspeedway avant le départ des Aaron’s 499, dixième épreuve de la saison 2013 des NASCAR Sprint Cup Series.

Les deux coéquipiers ont su se montrer discrets tout au long de l’épreuve pour sortir de nulle part dans le dernier tour, d’une course rallongée de cinq boucles par rapport à ce qui était initialement prévu, pour aller chercher la victoire au nez et à la barbe de tous les favoris dont Matt Kenseth, seulement septième, après avoir mené 142 des 193 tours couverts !


Sous le drapeau à damier c’est donc David Ragan qui a décroché la victoire, sa première de la saison, sa seconde en carrière après celle décrochée à Daytona lors de l’épreuve estivale de la saison 2011. David Gilliland termine deuxième, offrant ainsi le doublé à la Front Row Motorsports.

David Ragan : “C’est l’histoire de David contre Goliath.”

Le premier des Goliaths n’est autre que Carl Edwards en troisième position ce qui permet à Ford de réaliser un triplé sur cette épreuve. Michael Waltrip termine à la quatrième place devant Jimmie Johnson.

Vainqueur samedi de l’épreuve de Nationwide, Regan Smith prend la sixième place devant le grand battu du jour, Matt Kenseth. Martin Truex Jr., Scott Speed et Aric Almirola complètent le top-10 de cette course interrompue pendant trois heures trente-six minutes et six secondes au drapeau rouge pour cause de pluie ! L’épreuve a finalement pu aller à son terme, malgré une luminosité de plus en plus faible ce qui a forcé les officiels à limiter à un seul, contre trois habituellement, le nombre de green-white-checkered finish.

Cette course a été marquée par deux gros accidents. Le premier peu après le quarantième tour, impliquant notamment Greg Biffle, Brian Vickers, Kevin Harvick ou encore Kyle Busch.


Le second accident a impliqué Kurt Busch, Ryan Newman, Danica Patrick ou encore Ricky Stenhouse Jr. après que le rookie de la Roush Fenway Racing a tassé JJ Yeley le long du muret extérieur. S’en est suivi une réaction en chaîne qui a envoyé le pilote de la Furniture Row Racing en tonneau, puis sur la voiture de son ancien coéquipier à la Penske Racing, Ryan Newman.
BR>


Cet accident a forcé les officiels à rallonger la distance de l’épreuve de cinq tours.

Grâce à sa cinquième place Jimmie Johnson fait la bonne affaire au classement général puisqu’il compte quarante-et-un points d’avance sur Carl Edwards. Dale Earnhardt Jr. remonte à la troisième place, mais est à cinquante-neuf longueurs.

Bien qu’il ait pris le départ de cette épreuve, avant d’être remplacé par Brian Vickers dès la première neutralisation causée par l’explosion moteur de Trevor Bayne, Denny Hamlin fait une mauvaise opération reculant de trois places au classement général où il équipe dorénavant la trente-et-unième place. La vingtième place est désormais à soixane-seize points du pilote de la Joe Gibbs Racing, qui n’a marqué que dix points à Talladega.

sit ut ut sed Praesent id