Itaipava Sao Paulo Indy 300 : Faits et déclarations

Faits :

1er top-5 pour Oriol Servia cette année (4e) et premier top-4 depuis Milwaukee 2012.

1er succès pour Andretti Autosport dans les rues de Sao Paulo.

1 tour mené par James Hinchcliffe à Sao Paulo.

2ème victoire en carrière pour James Hinchcliffe.

2ème podium pour Takuma Sato à Sao Paulo.

3ème victoire en 4 courses pour Andretti Autosport cette saison.

3ème fois qu’un pilote canadien s’impose au Brésil (après Tracy et Moore).

4ème top-10 en 4 courses pour Marco Andretti.

4ème pole position en carrière pour Ryan Hunter-Reay.

5ème place à l’arrivée pour Josef Newgarden qui signe son meilleur résultat en carrière.

13ème fois depuis 1946 qu’un pilote mène uniquement le dernier tour de la course avant de s’imposer (Dan Wheldon l’avait fait à Indianapolis en 2011).

13ème arrivée la plus serrée de l’histoire sur circuit routier/urbain (0.3463 sec d’écart).

20 places gagnées par Josef Newgarden durant la course.

38 tours bouclés par Takuma Sato en pneus tendres.

50% de victoire pour James Hinchcliffe cette année.

50% d’abandons pour James Hinchcliffe cette année.

200e départ consécutif pour Tony Kanaan qui se rapproche du record de Jimmy Vasser (211).

Après Sao Paulo, Takuma Sato s’empare des commandes du championnat avec 136 pts devant Marco Andretti (123 pts) et Helio Castroneves (116 pts). Le premier français Simon Pagenaud est 12ème avec 80 points.

Déclarations :

James Hinchcliffe (1er) : “Il n’y a pas de manière plus agréable de remporter une course que de dépasser son adversaire dans le dernier tour. Takuma défendait très bien sa position, presque un peu trop bien à quelques reprises… Il s’est raté au freinage et j’ai pu croiser la trajectoire pour m’imposer.”

Takuma Sato (2e) : “Hinch a fait du beau travail tout comme mes mécaniciens. Nous sommes partis 12e ce fut une journée très positive pour nous. C’était une course fantastique et j’espère que nous allons pouvoir continuer comme ça à Indianapolis.”

Marco Andretti (3e) : “C’était très fun aujourd’hui. La stratégie était de conserver assez de push-to-pass pour la fin de course. Je les utilisais à des endroits où personne ne s’y attendait donc j’ai pu surprendre pas mal d’adversaires. Au vu de la première séance d’essais je suis ravi de notre résultat aujourd’hui d’autant plus que nous sommes bien placés au chapmionnat. Félicitations à l’équipe de James.”

Josef Newgarden (5e) : “Je suis heureux de marquer de gros points et d’être dans le top-5 avant Indianapolis. Je suis déçu de ne pas avoir fait mieux que cinquième mais c’est déjà pas mal. Le travail fourni par l’équipe depuis l’année dernière paye et c’est génial d’obtenir un résultat représentatif avant l’Indy500.”

Simon Pagenaud (9e) : “C’était une course difficile pour nous après nos qualifications. L’équipe a fait un travail fantastique pour placer la voiture en troisième position à un moment de la course. Nous avons vraiment lutté ici mais nous avons beaucoup appris, ce sera bien pour le futur. J’ai hâte d’aller sur les ovales après avoir eu des difficultés sur les circuits urbains. Nous devrions avoir un bon package sur ovale car nous avons travaillé dessus cet hiver.”

Ryan Hunter-Reay (11e) : “Quelle journée décevante. Nous avons une voiture pour gagner et les arrêts au stand étaient supers. Malheureusement nous avons subi une crevaison à la mi-course qui nous a mis hors séquence. En fin de course j’ai dû économiser du carburant et je devais lâcher l’accélérateur en milieu de ligne droite… Je suis content pour mes équipiers.”

Sébastien Bourdais (14e) : “Au final nous avons eu des hauts et des bas. Il y a eu du très positif mais aussi du très négatif. Au départ nous avons touché James Hinchcliffe et endommagé l’aileron avant. Avec une stratégie à trois arrêts nous pensions que notre journée allait être bonne puisque nous étions devant. Malheureusement j’ai confondu mes mécaniciens avec ceux de chez Sarah Fisher, ils ont les mêmes vêtements et je ne pensais pas que Newgarden allait s’arrêter. J’ai perdu six places dans l’affaire et nous avons ensuite été pris dans un accident où je n’aurais pas du être impliqué. Nous avons alors remis mon aileron cassé du début de course et j’ai du faire avec. C’est frustrant car notre voiture était rapide aujourd’hui.”

Tristan Vautier (16e) : “C’était une journée difficile. Notre rythme était bon et nous avions une bonne stratégie. En début de course je suis bien remonté mais la dernière neutralisation nous a fait perdre énormément de places. Pour couronner le tout, nous sommes tombés en panne d’essence dans le dernier et nous avons perdu deux autres places. Mon erreur en qualification nous a mis dans une position difficile et la course ne s’est pas déroulée comme prévu. J’ai hâte d’être à Indianapolis et le Rookie Orientation Program est dans seulement cinq jours.”

Will Power (ab) : “Quelque chose à brûlé dans la boîte de vitesse et je n’ai rien pu faire. Je n’ai pas eu d’alerte malheureusement. C’est dommage car j’avais une si bonne voiture, je doublais un adversaire par tour.”

consectetur at velit, in pulvinar libero. id tempus lectus sit