Buddy Lazier sur la liste des engagés à l’Indy 500

Annoncé la semaine dernière comme possible engagé à l’Indy 500, Buddy Lazier a confirmé hier sa participation à la 97ème édition des 500 Miles d’Indianapolis pour le compte de sa propre écurie, Lazier Partners. Sa monoplace portera le numéro #91 et sera propulsée par un moteur V6 Chevrolet.

Cette annonce a été rendue possible grâce à un effort familial puisque c’est grâce à son père, Bob, ancien pilote d’IndyCar et “Rookie of the Year” en 1981, et quelques amis que la famille Lazier a pu faire l’acquisition de la voiture de réserve de Jean Alesi utilisée en 2012.


Nous avions une bonne occasion d’acquérir cette voiture, qui est pratiquement toute neuve.“, explique Lazier dont la famille possède et dirige une station de ski à Vail dans le Colorado. “Nous étions assis avec un groupe d’amis hommes d’affaire et skieurs, et nous discutions de la manière dont nous pourrions acheter la voiture, monter un team et courir à Indy. Je suis revenu le lendemain et ces gars venaient de l’acheter. Ensuite j’ai dû leur expliquer qu’il nous fallait un budget pour l’exploiter, que nous devions louer un moteur, mais le processus a continué.

Lazier qui a effectué plus de 2600 tours sur le Brickyard a servi de coach à Alesi l’an passé et aurait même dû tenter de se qualifier dans cette voiture. Mais alors que le plateau ne comportait que 33 voitures, ce projet est tombé à l’eau puisque s’il était parvenu à se qualifier, il aurait éliminé son propre coéquipier.

C’était à l’étude que Buddy soit possiblement engagé dans la voiture de réserve.“, explique son père Bob. “Mais nous avons réalisé que le seul qui serait ‘bumpé’ serait Jean. Donc l’idée est tombée à l’eau et c’était une déception pour Buddy parce qu’il était sur le chemin du retour à la compétition.

Ainsi, le vainqueur de l’Indy 500 1996, fera son retour à la compétition cette année à l’âge de 45 ans. Il retrouvera à ses côtés Dennis LaCava en tant que chef d’équipe (ex-Hemelgarn Racing). Sa dernière participation remonte à l’année 2008 lorsqu’il s’était qualifié 32ème et terminé 17ème pour l’écurie Hemelgarn Johnson Racing. En 2009, Lazier avait tenté de se qualifier mais avait échoué.

Donec in id commodo neque. facilisis nunc leo libero tempus sit sem,