Indy 500 – Essais libres 1 : Carpenter le plus rapide à domicile

La première journée d’essais libres comptant pour les 97èmes 500 Miles d’Indianapolis a vu deux américains aux deux premières places. Et si l’on regarde les résultats de 2011 et 2012 de cette première séance, il s’agit ni plus ni moins que des mêmes hommes qui avaient dominé cette même séance ces deux dernières années.

En effet comme en 2011, Ed Carpenter au volant de sa Dallara-Chevrolet a signé la meilleure performance de la journée en réalisant un tour à la moyenne de 220,970mph. Le pilote/propriétaire a souhaité passer en revue des réglages qu’il n’avait pas pu essayer l’année dernière ainsi que passer du temps en piste afin d’emmagasiner un maximum de données puisque la météo annonce de la pluie ce dimanche.

Il y avait des choses que nous voulions essayer aujourd’hui qui n’étaient pas dépendantes de la météo. Le temps ne s’annonce pas bon dimanche, donc nous avons roulé avec quelques réglages que nous n’avions pas utilisés l’année dernière (…). Nous avons recueilli ce dont nous avions besoin aujourd’hui, donc je suis satisfait (…). Tout le monde n’a pas roulé aujourd’hui, mais je voulais aller au bout de certaines choses aujourd’hui. Etant le propriétaire, je peux prendre la décision de quand aller sur la piste.


Le deuxième chrono de la journée revient à Josef Newgarden qui s’était montré le plus rapide en 2012. Auteur d’un tour en 220,920mph, le pilote Sarah Fisher-Hartman Racing prouve qu’il est toujours aussi à l’aise sur le Speedway et n’a pas hésité à limer la piste puisqu’il est le pilote ayant effectué le plus de tours avec 59 boucles.

Mais plus que les deux leaders, ce sont les rookies qui ont illuminé cette séance disputée par des température très fraîches et par un fort taux d’humidité. Dans ces conditions délicates, c’est Carlos Munoz qui s’est montré le plus rapide des trois débutants au volant de sa Dallara-Chevrolet numéro #26 d’Andretti Autosport. Le pilote Colombien qui a remporté les deux dernières courses d’Indy Lights a bénéficié des conseils avisés de Marco Andretti et James Hinchcliffe et visiblement, ils ont porté leurs fruits car à aucun moment, Munoz ne s’est senti déstabilisé dans ce nouvel environnement.

Ce n’était pas si différent du pilotage d’une Indy Lights ici, mais il m’a fallu quelques tours pour m’adapter à la piste et à ma nouvelle monoplace. Je suis très heureux de ma journée. Mes coéquipiers James et Marco m’ont soutenu durant chacune des phases et m’ont donné de bons conseils. Je me sens très bien quant au reste du week-end, mais il reste encore beaucoup de semaines avant la course alors nous allons avancer étape par étape.

Parmi les autres pilotes présents, Helio Castroneves a tenu à merveille son rôle de “Professeur d’Indianapolis”. Le triple vainqueur de l’Indy 500 a profité de cette première journée pour d’abord mettre au point la voiture d’A.J. Allmendinger avant de passer en revue sa propre monoplace ainsi que son mulet. Au final, le Brésilien a signé la 12ème meilleure performance avec un tour bouclé en 217,923mph.

Enfin un mot sur l’écurie victorieuse en 2012, Chip Ganassi Racing, qui a très peu roulé puisque Dario Franchitti et Scott Dixon n’ont effectué sur leurs deux voitures respectives que neuf et treize tours respectivement.

La suite des essais se poursuit ce dimanche avec la deuxième séance d’essais libres qui devrait voir plus d’activité en piste si la météo le permet.

Résultats de la première séance d’essais libres.

ut mattis fringilla Sed Aenean accumsan