La constance paye pour Marco Andretti

Après huit saisons en IndyCar Series, le fils de Michael, a profité de l’intersaison pour réaliser une véritable introspection. L’Américain de 26 ans, en a profité pour comprendre l’importance des réglages ainsi que du retour d’information à ses ingénieurs et pour analyser son style de pilotage vis-à-vis des pneumatiques. Raillé par de nombreux journalistes et supporters, Marco Andretti savait que 2013 serait l’une de ses dernières chances de montrer à tous qu’il mérite sa place en IndyCar Series grâce à son talent et non à son père…

Avec 2 victoires et 14 podiums à son actif en 119 départs, force est de constater que les résultats ne plaident pas en sa faveur. Voici, depuis 2006, les résultats d’Andretti après quatre courses :


2012 – 14e, 11e, 25e, 14e (16e du classement général)

2011 – 24e, 4e, 26e, 14e (8e du classement général)

2010 – 23e, 12e, 5e, 14e (8e du classement général)

2009 – 13e, 6e, 6e, 30e (8e du classement général)

2008 – 2e, 5e, 18e, 5e (7e du classement général)

2007 – 20e, 4e, 16e, 19e (11e du classement général)

2006 – 15e, 15e, 12e, 2e (7e du classement général)

Mais 2013 marque un gros changement : après les quatre premières épreuves, le pilote de la DW12 n°25 est deuxième du classement général, 13 points derrière le leader Takuma Sato.

Auteur d’un podium dans les rues de St Pete (3e), le petit-fils de Mario Andretti a ensuite terminé septième à Barber et à Long Beach. Déjà salué pour ses performances après Long Beach, l’Américain est monté sur le podium pour la deuxième fois de la saison à Sao Paulo grâce à un dépassement dans le dernier tour sur Josef Newgarden !

Dès lors s’il continue sur cette lancée à Indianapolis, Marco Andretti pourrait peut-être décrocher sa première victoire dans cette épreuve mythique. Le fils de Michael serait-il devenu l’homme à battre du cru 2013 de l’IndyCar ? Votre avis nous intéresse, n’hésitez pas à vous exprimer sur notre forum et notre page Facebook.

risus. diam pulvinar risus ipsum Nullam elit.