Jeff Gordon : ‘La All-Star Race c’est tout ou rien !’

Triple vainqueur de la course All-Star (1995, 1997 et 2001 – ndlr.), Jeff Gordon croit que la meilleure façon de remporter cette course divisée en cinq segments est d’être le plus agressifs possible.

Jeff Gordon :/ “Cette course All-Star c’est la victoire ou rien. ce qui n’est pas le cas des autres épreuves disputées dans la saison. J’ai toujours abordé cette épreuve aussi agressivement que possible.”


Les quatre premiers segments de cette course sont de vingt tours, alors que le dernier est de dix tours, mais si un pilote vient à remporter les cinq segments le chèque qui lui sera offert ne sera pas d’un, mais de deux millions de dollars, une motivation supplémentaire pour les vingt-deux pilotes qui participeront à cette épreuve.

Jeff Gordon : “On essaye de gagner chaque course et ce week-end ne fait pas exception. La seule différence est qu’il n’y a pas de points en jeu. Les segments sont plus courts et c’est un type d’épreuve différent par rapport à la semaine prochaine, mais cela nous donne une chance d’apprendre ce qui pourrait fonctionner ou non pour le week-end prochain.”

La longueur des segments fait que les équipes devront choisir des réglages très agressifs, pour être très rapide dès le début de run, afin d’être le mieux placé possible.

Jeff Gordon : “J’apprécie vraiment cette course et j’aime l’énergie dégagée par la foule. Ces dix derniers tours devraient être très excitants pour eux et nous.”

Aenean dapibus eget Phasellus libero. luctus ut justo nec accumsan