Indy 500 – Essais libres 5 : Franchitti place Honda en tête

A l’instar de ce que nous avons observé durant la quatrième journée d’essais libres, la séance de mercredi a vu bon nombre de pilotes évoluer dans l’aspiration de leurs camarades afin d’évaluer le comportement de leur monoplace en configuration “course”.

Ainsi avec l’aide de trois voitures Andretti Autosport, Dario Franchitti a réalisé un tour à la moyenne de 224,236mph pour se porter en tête de la feuille des temps. Grâce au pilote Chip Ganassi Racing, Honda s’est quelque peu rassuré sur son potentiel après avoir subi une outrageante domination de la part de Chevrolet depuis l’ouverture de la piste.

Ca ne compte pas énormément mais c’est agréable (ndlr : d’être le plus rapide aujourd’hui).“, avoue Franchitti. “Nous sommes toujours dans une phase de préparation. Nous effectuons des modifications sur la voiture et parfois nous faisons des runs d’un ou deux tours. Je pense que nous avons connu une matinée difficile ici et avons effectué de gros changements sur la voiture dans l’après-midi. Nous avons roulé un peu l’après midi et sommes heureux avec ce que nous avons trouvé (…). Tout est question d’être au bon endroit au bon moment (ndlr : pour profiter d’un maximum d’aspiration). Nous avons encore du travail à faire mais nous sommes plus proches des leaders que ce matin.


En deuxième position, nous retrouvons Townsend Bell pour le compte de l’écurie Panther Racing. Au volant de la Dallara-Chevrolet numéro #60, l’Américain se montrait satisfait du travail de son équipe notamment après sa première journée de roulage.

C’est beaucoup plus sympa d’être rapide plutôt que de parler de ceux qui vont vite (ndlr : en référence à son rôle de consultant pour NBC Sports). Je me sens plus à l’aise à l’idée de monter dans la voiture, et de ne rien dire, ne pas avoir à sourire.“, plaisantait le pilote Américain. “La voiture s’est montrée constante, l’équipe Panther a fait un travail incroyable. Nous avons connu des débuts chaotiques avec mon arrivée tardive depuis Laguna mais nous avons bien rebondi depuis.

Dans le top-10, signalons la toujours forte présence des voitures Andretti Autosport grâce aux quatrième, sixième, septième et dixième positions respectives de Ryan Hunter-Reay, Marco Andretti, E.J. Viso et Carloz Munoz qui pour un rookie fait preuve d’une étonnante pointe de vitesse et faculté d’adaptation.

Dans le top-5, Ryan Briscoe qui effectue son retour à la compétition en IndyCar à Indianapolis démontre qu’il n’a rien oublié du pilotage à adopter sur le Brickyard en s’intercalant entre ses deux coéquipiers du Chip Ganassi Racing.

Parmi les pilotes français, Simon Pagenaud s’est montré le plus rapide avec le 13ème chrono (221,677mph), devant Sébastien Bourdais (20ème en 220,949mph) puis Tristan Vautier (21ème en 220,765mph). Pas d’inquiétude cependant puisque ces trois pilotes n’ont pas cherché de grosses aspirations mais plutôt à rendre leur monoplace stable dans les turbulences des voitures les précédant.

Cette séance d’essais a permis à la majorité des équipes de remplacer leur moteur fatigué qui était utilisé depuis le début de saison par un bloc neuf. Les vitesses devraient donc augmenter durant les prochaines séances si la météo se montre un peu plus clémente notamment en matière de vent. Encore aujourd’hui, les pilotes ont dû faire preuve d’une énorme attention pour conserver leur voiture en piste mais fort heureusement, aucun incident n’est venu perturber le travail de chacun.

Résultats de la cinquième journée d’essais libres.

sed ut amet, risus id, sit ut libero Donec