All-Star : Et de quatre pour Jimmie Johnson

Il a fallu attendre 23h51 heure locale pour connaître le nom du vainqueur de la NASCAR Sprint All-Star Race, vingt-neuvième du nom. Le vainqueur n’est autre que Jimmie Johnson qui remporte cette course pour la quatrième fois de sa carrière ce qui en fait le pilote le plus victorieux. Il est aussi le second pilote après Davey Allison en 1992 à conserver son titre sur cette épreuve au million de dollars.

La course a débuté par la domination de Kurt Busch lors du premier segment. Le pilote de la Furniture Row Racing a mené l’ensemble des tours de ce premier segment, malgré une interruption de plus de quarante minutes pour cause de pluie.


À l’issue du premier segment le top-9 est resté en piste, car il s’était arrêté quelques boucles plus tôt lors de la neutralisation. Kyle Busch a alors ravit la place de leader des mains de son frère pour conclure le deuxième, puis le troisième segment en tête.

Kurt Busch a repris l’avantage dans le quatrième segment et est rentré aux stands en premier puisqu’il était le pilote avec la meilleure position moyenne à l’issue des quatre segments. Lors de cette arrêt obligatoire, le seul de la course, c’est l’équipe de Kasey Kahne qui a parfaitement tiré son épingle du jeu pour ressortir en tête devant Jimmie Johnson, Kyle Busch, Joey Logano et Kurt Busch.

Lors de la relance le suspens aura duré deux tours. C’est le temps qu’il a fallu à Jimmie Johnson pour se défaire de son coéquipier. dès lors il n’a plus été inquiété et s’est imposé devantr Joey Logano, Kyle Busch, Kasey Kahne, Kurt Busch, Denny Hamlin, Dale Earnhardt Jr., Jamie McMurray, Matt Kenseth et Carl Edwards pour le top-10.

Plus tôt dans la soirée Jamie McMurray avait décroché son billet en remportant l’épreuve qualificative, le Showdown. Deuxième de cette course Ricky Stenhouse Jr. validait lui aussi son billet. Enfin le dernier ticket, réservé au pilote le plus populaire a été pour Danica Patrick qui est devenue la première femme à participer à cette épreuve hors championnat.

nec in Nullam adipiscing libero. dolor ut id tristique