Indy 500 – Ed Carpenter en pole position !

Ed Carpenter a signé la pole position de l’Indy 500, quatre-vingt-dix-septième édition du nom. Le pilote de la Dallara à moteur Chevrolet n°20 a bouclé quatre tours à la vitesse moyenne de 228,762 mph avec pour meilleur tour une boucle à la vitesse moyenne de 229,347 mph.

Le natif de l’Indiana devance Carlos Munoz et Marco Andretti qui ont eux aussi réalisé leur meilleur résultat en qualification à Indianapolis. La deuxième ligne sera composée d’E.J. Viso, A.J. Allmendinger et Will Power. Ce dernier était le plus rapide de la première partie de la séance qualificative.


Ed Carpenter : “Deux victoires c’est super, mais une pole pour l’Indianapolis 500 c’est le meilleur. C’est le début d’un rêve qui devient réalité. C’est la première partie de ce que nous voulons faire. Se battre avec les Penske et les Andretti est un accomplissement en soi.”

Cette pole est aussi la plus rapide depuis celle réalisée par Sam Hornish Jr. en 2006. Cette année là, le pilote Penske Racing avait remporté l’épreuve.

Chevrolet au top, Honda encore une fois à la rue

Ryan Hunter-Reay, Helio Castroneves et James Hinchcliffe se sont hissés dans le Fast Nine et ont donc disputé la pole position. Ils partiront de la troisième ligne. Les moteurs américains ont brillé tout au long de la journée, puisque la marque de Detroit a tout simplement placé dix de ses moteurs aux dix premières places, puisque c’est JR Hildebrand qui clôt le top-10.

Et Honda dans tout cela ? Le motoriste japonais a une nouvelle fois été dépassé. C’est Alex Tagliani qui s’est montré le moins lent des pilotes étant propulsé par un V6 Honda. Le Québécois a beau affirmé que sa monoplace est très rapide en condition de course, la situation reste préoccupante pour le motoriste japonais.

Justin Wilson quatorzième est le seul autre pilote Honda dans le top-15 de ces qualifications. Vainqueur l’an dernier pour la troisième fois de sa carrière à Indianapolis, Dario Franchitti partira du milieu de la sixième ligne encadré par Scott Dixon à l’intérieur et Takumla Sato à l’extérieur.

Du côté des Français Sébastien Bourdais, quinzième et Simon Pagenaud, vingt-et-unième sont assurés d’être au départ. Tristan Vautier devra pour sa part passer par le Bump Day ce dimanche pour décrocher son ticket pour sa toute première participation à l’Indy 500.

Parmi les autres pilotes ayant recours au Bump Day pour se qualifier on retrouve les frères Buddy et Jack Lazier, Josef Newgarden, James Jakes, Ana Beatrice, Ryan Briscoe, Sebastien Saavedra, Pippa Mann, Townsend Bell, Michel Jourdain Jr. et Conor Daly.

at nec diam quis luctus consequat. ut venenatis, non