Dale Jarrett entrera au Hall of Fame en 2014

Les cinq personnes choisies pour la promotion 2014 du Hall of Fame sont enfin connues. Tim Flock, Jack Ingram, Dale Jarrett, Maurice Petty et Fireball Roberts sont les élus de cette cinquième classe dont l’introduction est prévue pour le 29 janvier 2014, elle sera par ailleurs retransmise en direct sur Fox Sports 1.

Parmi les 54 votants étant des personnes représentatives de la NASCAR, allant de membre du Hall of Fame à des journalistes en passant par des membre du directoire, 76 % a souhaité avoir Tim Flock, 67 % Maurice Petty, Dale Jarrett 56 %, Jack Ingram 53 % et Fireball Roberts 51 %.


Jerry Cook, Joe Weatherly et Wendell Scott sont arrivés de la sixième à la huitième place. Un vote organisé sur NASCAR.com plébiscitait, par ordre alphabétique, Richard Childress, Rick Hendrick, Dale Jarrett, Benny Parsons et Fireball Roberts.

Il fallait voter parmi vingt-cinq personnalités : Red Byron, Richard Childress, Jerry Cook, H. Clay Earles, Tim Flock, Ray Fox, Anne Bledsoe France, Rick Hendrick, Jack Ingram, Bobby Isaac, Dale Jarrett, Fred Lorenzen, Raymond Parks, Benny Parsons, Maurice Petty, Larry Phillips, Les Richter, Fireball Roberts, T. Wayne Robertson, Wendell Scott, Ralph Seagraves, O. Bruton Smith, Curtis Turner, Joe Weatherly et Rex White.

Tim Flock

Double champion de la première série de la NASCAR. Il fut l’un des premiers pilotes à dominer ce sport. En 187 départs il a remporté 39 victoires, ce qui le place à la dix-huitième place des pilotes les plus victorieux.Il a été couronné en 1952 au volant de la Hudson Hornet de Ted Chester, alors qu’en 1955 il fut sacrée au volant de la Chrysler de Carl Kiekhaefer avec dix-huit victoires, dix huit poles, trente-deux top-5 en trente-neuf courses. Il faudra attendre Richard Petty en 1967 avec ses vingt-sept succès pour voir un pilote dépasser le record de victoires en une saison établi par Flock.

Jack Ingram

Il est régulièrement présenté comme étant le plus grand pilote de l’histoire de la Nationwide. Champion de 1972 à 1974 en Late Model Sportsman Division, la série précurseur de la Nationwide. Il sera titré champion en 1982 et 1985 en Nationwide. Il a remporté trente-et-une victoires en dix saisons, un record qui tiendra jusqu’en 1997 avant d’être égalé puis dépassé par Mark Martin. Tous sauf deux de ses succès sont intervenus sur des short tracks.

Dale Jarrett

Triple vainqueur des Daytona 500 (1993, 1996 et 2000 – ndlr.), double vainqueur du Brickyard 400 (1996 et 2000 – ndlr.), Dale Jarrett a aussi remporté le titre de champion, en 1999, ainsi que l’épreuve la plus longue du championnat, les Coca-Cola 600. Il rejoint ainsi son père Ned au Hall of Fame. Richard et Lee Petty, ainsi que Bill Jr. et Bill France Sr. sont les deux autres duos fils et père à être intégrés au Hall of Fame.

Maurice Petty

Chef de la construction des moteurs à la Petty Enterprises, Maurice Petty est le quatrième membre de la famille à intégrer le Hall of Fame après son frère Richard, son père Lee, ainsi que son cousin Dale Inman. Richard Petty, Lee Petty, Buddy Baker, Jim Paschal ou encore Pete Hamilton font partie des pilotes à s’être imposés avec des moteurs construits par Maurice Petty. Ce dernier a une petite carrière de pilote avec sept top-5 et seize top-10 en vingt-six courses entre 1960 et 1964.

Fireball Roberts

Présenté comme le plus grand pilote n’ayant jamais été champion il a remporté les Daytona 500 en 1962, les Southern 500 en 1958 et 1963, mais également sept courses à Daytona dont les Firecracker 250 lors de l’année d’ouerture de l’ovale en 1959.

felis libero. lectus ut Praesent elementum quis mattis