Un prototype P2 en course en Grand Am cette saison ?

Alors que se profile l’United Sports Car Serie, fusion entre le Grand Am et l’ALMS pour 2014, qui induira une catégorie Prototypes unique mêlant les Daytona Prototypes du Grand Am et les prototypes P2 du championnat ALMS, les équipes et les pilotes s’interrogent quant aux ajustements à effectuer sur chaque machine afin de resserrer leurs performances, sachant qu’un prototype P2 est bien plus rapide qu’un Daytona Prototype.

Alors que les propriétaires de P2 en ALMS rechignent déjà à voir les performances de leurs voitures bridées, les équipes de Grand Am engageant des Daytona Prototype refusent quant à elles d’engager des dépenses supplémentaires pour d’éventuelles évolutions visant à améliorer la vitesse de leurs engins.

Pour faire avancer les choses, David Stone, patron du team Level 5 – vainqueurs des 12 Heures de Sebring et de la course de Laguna Seca en catégorie P2 de l’ALMS cette saison -, a ainsi proposé de bénéficier d’un premier aperçu des écarts de performance entre DP et P2 à l’occasion de la 10e manche des Rolex Sport Car Series, sur le Kansas Speedway, le 17 août prochain. Une épreuve choisie par Level 5 en raison de sa proximité avec les ateliers de l’équipe, David Stone lui-même résidant à Kansas City.

Les responsables Grand Am accepteront-ils cette proposition ? Si plusieurs équipes apprécient cette initiative, d’autres craignent que la présence d’un P2 au sein du peloton Grand Am, même engagé hors classement, risque de perturber la course, voire le championnat.

Le futur championnat United Sports Car Serie n’a pas fini de causer un casse-tête aux actuels pensionnaires des championnats Grand Am et ALMS.

eget nunc id vel, tempus velit, Donec id, nec consequat. massa adipiscing