97th Indianapolis 500 : Faits et déclarations

Faits :

1ère victoire de Tony Kanaan à Indianapolis.

1ère pole position d’un pilote américain à Indianapolis depuis 2006.

1ère pole position en carrière pour Ed Carpenter.

1ère fois que le numéro 11 s’impose à Indianapolis.

2 rookies classés dans le tour du leader (Munoz et Allmendinger).

2ème fois que Dario Franchitti ne termine pas l’épreuve en dix participations.

5ème fois qu’un pilote même lors des courses IndyCar et NASCAR disputées à Indianapolis : AJ Allemendinger, Tony Stewart, Juan Pablo Montoya, John Andretti and Robby Gordon.

4ème pilote brésilien de l’histoire à s’imposer lors de l’Indy500 (Fittipaldi, Castroneves, de Ferran, Kanaan).

6 pilotes ont mené lors de l’Indy500 pour la première fois de leur carrière : Ryan Hunter-Reay, James Jakes, E.J. Viso, Carlos Munoz, AJ Allmendinger et Townsend Bell.

9ème fois que Tony Kanaan mène lors de l’Indy500.

9ème fois qu’Helio Castroneves boucle les 500 Miles en totalité (souveau record.

12ème départ en carrière à Indianapolis pour Tony Kanaan.

14 pilotes ont mené au moins un tour.

19 voitures classées dans le tour du leader.

21 tours sous régime de drapeau jaune, un record depuis 1976.

26 voitures classées à l’arrivée (comme en 1911).

37 tours menés par Ed Carpenter.

68 changements de leader lors de ces 500 miles, le double du précédent record !

133 tours consécutifs sous drapeau vert (nouveau record).

187,431 mph est la meilleure vitesse moyenne d’un rookie à Indianapolis (Munoz).

187,433 mph vitesse moyenne du vainqueur Tony Kanaan (nouveau record).

201e départ consécutif pour Tony Kanaan qui se rapproche du record de Jimmy Vasser (211).

1566 tours consécutifs parcourus par Scott Dixon à Indianapolis.

Après Indianapolis Marco Andretti s’empare des commandes du championnat avec 168 pts devant Takuma Sato (157 pts) et Helio Castroneves (152 pts). Le premier français Simon Pagenaud est 10ème avec 108 points.

Retrouvez le résumé de la course d’Indianapolis cette semaine sur Motors TV.

Déclarations :

Tony Kanaan (1er) : “J’ai eu de la chance aujourd’hui. Cette victoire est pour les fans et pour mon père qui n’est pas présent. Je regardais les tribunes, c’était exceptionnel. Je suis sans voix. J’ai enfin réussi à mettre mon visage horrible sur ce trophée. Nous étions connus pour ne jamais gagner et maintenant nous sommes vainqueurs. Le dernier tour était le plus long de a carrière, je voulais que le Pace car accélère… Nous l’avons fait !.”

Jimmy Vasser (copropriétaire du team KV Racing Technology) : “Tony est incroyable lors des restarts. Il a été excellent durant toute la journée. Alex Zanardi nous a aussi apporté de la chance je pense. Il a donné sa médaille d’or à Tony qui l’a emportée dans le motorhome pendant une heure.”

Carlos Munoz (2e) : “Je devrais être content mais je pensais pouvoir gagner. La voiture était parfait du premier au dernier tour. Voyons ce que l’avenir nous réserve. Peut-être que l’année prochaine je pourrai gagner. Je suis plus déçu car j’avais une opportunité de me battre pour la victoire mais je n’ai rien pu faire. Un grand bravo à Juan-Pablo Montoya, je sais désormais ce que c’est de remporter l’Indy500. Cette course est si difficile.”

ultricies Praesent Lorem elementum efficitur. eleifend et, dapibus accumsan ut