Dover – Tony Stewart crée la surprise

Pour remporter une course automobile il faut mener le dernier tour. Tony Stewart a mis en application cet adage en ne menant que les trois dernières boucles des FedEx 400 disputés sur le Dover International Speedway.

Rapidement en difficulté dans cette treizième épreuve de la saison, Tony Stewart et son équipe ont su trouver les ressources nécessaires pour se replacer, puis aller décrocher la victoire. En interview d’après course le triple champion a reconnu que les tests effectués sur cette piste il y a quelques semaines l’ont grandement aidé.


C’est à un peu plus de trois de l’arrivée qu’a eu lieu le vingt-cinquième et dernier changement de leader, un record sur le Monster Mile, la précédente marque avait été établie le 16 mai 2010 avec dix-neuf.

Sous le drapeau à damier Stewart devance Juan Pablo Montoya de 788 millièmes de secondes. Le Colombien a hérité de la tête à vingt-deux tours de l’arrivée suite à un très bon travail de ses mécaniciens dans les stands lors de la dernière neutralisation. Leader lors de la relance, le pilote de la Earnhardt Ganassi Racing n’a pas été le plus prompt à s’élancer et s’est immédiatement fait dépasser par Jimmie Johnson qui a de suite été pénalisé par les officiels pour avoir trop anticipé et coupé la ligne avant Montoya.

Le Colombien disposait alors d’une nouvelle chance de remporter sa première victoire en NASCAR Sprint Cup sur ovale après Richmond, mais c’était sans compter sur Stewart.

Les pilotes de la Joe Gibbs Racing ont une nouvelle dominé cette course, mais ont encore dû s’incliner. Si Kyle Busch termine quatrième avec le plus grand nombre de tours menés, Matt Kenseth esst à créditer de la quarantième place suite à une énième casse moteur d’un V8 fournit par le Toyota Racing Development. Denny Hamlin a pour sa part été la cause de la dernière neutralisation en allant taper le mur et se classe trente-quatrième.

Jeff Gordon a pris la troisième place de la course et se replace en onzième position au classement général alors que le top-5 est complété par Brad Keselowski. Clint Bowyer, Joey Logano, Kevin Harvick, Mark Martin et Dale Earnhardt Jr. sont dans les dix premiers.

La treizième course ayant été disputée, les pilotes des NASCAR Sprint Cup Series ont effectué la moiitié de la saison régulière. Si Jimmie Johnson conserve la tête du classement général avec trente points d’avance sur Carl Edwards, c’est la bataille pour les Wild Cards qui va animer cette seconde partie de saison régulière. Pour l’instant Tony Stewart détient la première puisqu’il occupe la seizième position avec une seule victoire, alors que Jeff Gordon, onzième, est détenteur de la seconde.

sem, libero. leo consequat. ut dapibus