Le futur de l’IndyCar dévoilé à Detroit : objectif 237mph !

Dans un souci de poursuivre les efforts en matière d’ouverture de la règlementation technique censée favoriser l’innovation sur les monoplaces IndyCar, les officiels ont présenté dimanche matin leur stratégie pour mener à bien ce projet qui annonce des modifications jusqu’en 2021 !

A très court terme, les premières actions seront menées par l’INDYCAR et Dallara concernant la réduction de la surface du plancher de l’actuel châssis afin de réduire les risques de retournement lors d’un tête-à-queue sur les speedways et superspeedways. Une fois les possibilités d’amélioration identifiées, les modifications seront effectivement apportées en 2015 en parallèle d’autres évolutions aérodynamiques. Le chantier est déjà en-cours et les conclusions seront présentées cet automne.

L’autre nouveauté de 2015 concerne l’utilisation des kits aérodynamiques sur l’ensemble des pistes du calendrier. Les éléments modifiables seront : les pontons, le capot moteur, les dérives d’ailerons avant et arrière. Pour le moment, les ailes des ailerons font parties d’un autre chantier et leur développement sera autorisée à une date ultérieure. Les constructeurs et fournisseurs de ces kits seront annoncés courant juillet.

C’est le premier pas vers la modification progressive de nos voitures afin d’en augmenter la vitesse, l’innovation et la sécurité.“, a déclaré Walker.


Tandis que nous poursuivons notre recherche sur tous les points pouvant améliorer la sécurité et la compétition en piste, notre tâche initiale est de préparer notre châssis actuel aux futures augmentation de vitesse que nous espérons voir avec l’arrivée des nouveaux kits aéro en 2015.

Voici les différents jalons que l’INDYCAR a présenté durant cette conférence :

  • 2013 : L’INDYCAR et Dallara mènent un travail de recherche pour réduire la surface du plancher de l’actuel châssis afin de réduire les probabilités de retournement, en préparation de l’ajout des différentes configurations aéro en 2015.
  • 2014 : améliorations moteurs prévues faisant partie de l’actuel processus d’homologation ; ajustement apportés sur l’appui aérodynamique pour améliorer les performances en piste ainsi que les possibilités de dépassements tout comme la sécurité sur certains types de pistes si besoin. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 232mph
  • 2015 :introduction pour la saison complète des kits aéro ainsi que des améliorations concernant le plancher. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 235mph
  • 2016 :opportunité de mener des développements sur les pneumatiques Firestone, ainsi qu’une augmentation de la puissance moteur si nécessaire. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 237mph
  • 2017 :possibles développements sur les kits aéro et sur les moteurs. Possibilités de laisser les écuries effectuer des développements sur leurs propres voitures. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 236mph
  • études et actions pour améliorer la compétition en piste en fonction des performances du package 2017. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 235mph
  • 2019 :introduction potentiel d’une nouvelle carrosserie et d’une nouvelle règlementation moteur. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 235mph
  • 2020 :études et actions pour améliorer la compétition en piste en fonction des performances du package 2019. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 236mph
  • 2021 :possibles améliorations apportées sur les kits aéro. OBJECTIF DE VITESSE A INDY : 237mph

Avec cette annonce, l’INDYCAR affiche clairement ses intentions : redevenir un championnat phare pour les fans et les acteurs de l’industrie automobile en leur proposant une vitrine technologique dans laquelle ils pourront s’exprimer. Mais au-delà de l’aspect purement technique, il est également sain de constater que la série a désormais une réelle stratégie (tout comme n’importe quelle bonne entreprise) ce qui rassurera ses partenaires et permettra d’en attirer de nouveaux.

ut lectus amet, accumsan vel, vulputate, Aliquam