Course #2 : victoire de Simon Pagenaud

Dimanche après-midi, Simon Pagenaud a réalisé une magnifique performance en s’imposant lors de la course #2 du premier “Double-Header” de la saison disputé à Detroit sur le circuit urbain de Belle Isle.

Le Français a dû composer avec une course chaotique pendant laquelle les neutralisations et accidents ont empêché le bon déroulement de la course (6 neutralisations durant les premiers 35 tours !). Mais la décision finale s’est faite dans les stands. Alors qu’il évoluait deuxième derrière James Jakes et devant Mike Conway qui a décidé de rentrer plus tôt que le pilote Schmidt-Peterson Motorsports, Pagenaud a enchaîné les tours qualifs pour se mettre à l’abri du pilote Dale Coyne au moment de rentrer. Au final après son dernier arrêt au 55ème tour, non seulement Pagenaud a réussi à ressortir devant Conway mais il a également réussi à doubler Jakes lorsque celui-ci s’arrêta à son tour.

De retour en piste, le Français s’est révélé irrésistible et derrière lui Jakes dut résister à une pression intense de Conway qui avait réussi à se détacher de Dario Franchitti.

La paire s’est battue jusqu’au drapeau à damier et Jakes a finalement conservé sa deuxième position pour seulement quatre dixièmes grâce à un plus grand nombre de Push to Pass.

Le top-5 est complété par les deux pilotes Chip Ganassi Racing avec dans l’ordre Scott Dixon devant Franchitti qui a dû lever le pied en fin de course pour économiser du carburant.


Si la course #1 s’est avérée calme, la seconde manche a été victime du tempérament bouillant des pilotes peut-être bien aidés par une fatigue bien plus présente et qui les a forcé à puiser dans leurs réserves mentales ce qui conduit indéniablement à des fautes de concentration. Le plus gros accident est survenu au 27ème tour lors d’un restart. Sébastien Bourdais alors en bataille dans le milieu du peloton s’est montré trop optimiste et a touché l’arrière de la voiture de Will Power le faisant partir en travers et bloquant la piste. Au final, le Français a pu se sortir de cette situation sans mal hormis un drive-through à l’inverse de Power qui fut contraint à l’abandon et prit au piège pas moins de dix voitures ! Sur le ralenti la manoeuvre du Français est très contestable et surprenante pour un champion de sa trempe. En interview, Power n’hésita pas à déclarer : “Bourdais a été un champion, il est un crétin maintenant.

Parmi les autres victimes d’accidents, signalons celui de Ryan Hunter-Reay au 17ème tour qui au freinage du virage du Casino a tapé le mur victime lui aussi d’une erreur de concentration. Plus tôt dans la course, une crevaison provoquée par la perte d’une dérive de son aileron avant a envoyé Simona de Silvestro frapper le mur exactement au même endroit et heureusement sans gravité.

Enfin, le week-end noir d’A.J. Allmendinger s’est poursuivi puisque l’Américain a de nouveau abandonné lors du premier tour après seulement deux virages. Voulant attaquer dès le départ de la course, le pilote Penske est parti en travers sur la bosse du virage 2 et n’a rien pu faire pour empêcher sa voiture de s’écraser contre le mur extérieur.

Au championnat, Helio Castroneves et Marco Andretti sont à égalité avec 206 points et possèdent 15 points d’avance sur Hunter-Reay. Après sa victoire, Pagenaud remonte au cinquième rang avec 177 points et se relance dans la course au titre.

diam neque. Donec nunc sed risus felis consequat. Praesent nec Phasellus Donec