Iowa – Trevor Bayne, du mariage à la victoire !

Alors qu’il pilote pour l’équipe qui a remporté les deux derniers championnats des pilotes en NASCAR Nationwide Series, Trevor Bayne semble avoir trouvé un second souffle depuis trois courses puisqu’il n’a plus quitté le top-6 à l’arrivée.

Trevor Bayne a définitivement pris la tête de l’épreuve à onze tours de l’arrivée des mains d’un Austin Dillon pourtant dominateur. Le petit-fils de Richard Childress a mené 207 des 250 tours, mais s’est retrouvé bien impuissant face au pilote de la Roush Fenway Racing dans les dix dernières boucles d’une course qui a été interrompue plus d’une heure par la pluie.


Trevor Bayne : “C’est une journée très spéciale pour moi. J’étais fatigué mardi soir à l’autel, je le suis aujourd’hui sur la Victory Lane. Cette équipe sur l’Iowa Speedway est très forte. C’est un réel honneur de faire partie de cette équipe.”

Bayne a profité du trafic dans les derniers tours de l’épreuve pour revenir sur Dillon avant de le dépasser. Le changement de leader ne s’est pas fait sans contact, les deux pilotes ont failli partir plus d’une fois à la faute, notamment Dillon suite à une poussette on ne peut plus appuyée de son rival.

Cette course disputée sur l’Iowa Speedway a été marquée par de très longs segments sous drapeau vert, dont les soixante-douze dernière boucles.

Trevor Bayne : “Nous n’étions pas bons sur les longs runs, mais nous pouvions le rattraper. Je savais que nous devions avoir un écart minimum. Alors qu’il était rapide sur les relances, nous pouvions le rattraper en fin de relai.”

Ce succès est le deux-centième pour Ford en Nationwide, deuxième constructeur le plus victorieux dans la catégorie très loin derrière Chevrolet et ses 376 victoires.

Mike Kelley : “Lorsque nous avons déchargé la voiture nous n’étions pas aussi bon. Trevor a fait de l’excellent travail en nous disant ce qui n’allait pas et ce sur quoi nous devions travailler.”

Le pilote ayant le plus dominé la course se nomme Austin Dillon, qui a mené pas moins de 156 des 187 premiers tours.

Elliott Sadler a pris la troisième place de l’épreuve devant Sam Hornish Jr. et Kyle Larson, meilleur rookie de la course ainsi qu’au championnat, puisqu’il intègre le top-10 au dépend d’Alex Bowman.

Brian Scott, Regan Smith, Justin Allgaier, Ryan Blaney et Mike Bliss, complètent le top-10 d’une course marquée par un spectaculaire accident impliquant notamment Max Papis, Travis Pastrana, Nelson Piquet Jr., ou encore Alex Bowman.

Au classement général, Regan Smith conserve les commande avec vingt-trois longueurs d’avance sur Sam Hornish Jr.. Grâce à sa victoire Trevor Bayne occupe désormais la neuvième place à quatre-vingts unités de Smith.

libero. felis non risus sed dolor. nec ut