ALMS : Rebellion Racing réduit son programme

La structure helvétique, qui avait décroché un succès retentissant l’an passé à Petit Le Mans, dernière manche du championnat ALMS 2012, s’était engagée sur l’ensemble de la saison 2013 de la série d’endurance américaine avec le prototype Lola-Toyota de Neel Jani et Nick Heidfeld, avec le titre LMP1 pour objectif.

Troisième des 12 Heures de Sebring (derrière un doublé des Audi R18), puis deuxième à Long Beach puis à Monterrey derrière la HPD-Honda du Muscle Milk Pickett Racing, Rebellion occupe actuellement le deuxième rang au championnat LMP1.

Mais, désireux de construire son propre châssis – en collaboration avec ORECA -, l’équipe de Bart Hayden a décidé de réduire la voilure en ALMS, afin de se concentrer pleinement sur ce nouveau projet, ainsi qu’à sa campagne en championnat du monde d’endurance, où elle engage deux voitures, et occupe actuellement la première place des écuries indépendantes, un trophée qu’elle avait déjà décroché en 2012.

De fait, Rebellion Racing disputera seulement deux des sept manches restantes en ALMS cette saison : Road America (11 août) et Petit Le Mans à Road Atlanta (19 octobre).

risus consequat. Phasellus in felis diam ipsum