Grand Am : Angelelli et Taylor sur leur lancée ?

La bataille s’annonce rude en tête du classement, puisque les nouveaux leaders ne comptent que deux petits points d’avance sur la paire Jon Fogarty-Alex Gurney, les vainqueurs de la course d’Austin, sur une Corvette DP du GAINSCO/Bob Stallings Racing. Ryan Dalziel et Alex Popow, équipiers au volant de la Riley Ford de l’équipe Starworks, ne comptent pas encore de victoire cette saison mais leur régularité leur a permis de pointer au troisième rang du championnat, à sept points seulement des premiers.

Mais, à Mid Ohio, on attendra surtout la réaction de Scott Pruett et Memo Rojas, sur leur Riley BMW du Ganassi Racing. Les champions en titre, leaders du classement avant Detroit à la faveur d’un beau début de saison (trois podiums sur quatre courses, dont deux victoires), ont connu un coup d’arrêt dans le Michigan lorsque Memo Rojas, accroché par la Riley Ford de Gustavo Yacaman (Michael Shank Racing), a violemment heurté le mur lors du premier tour, ce qui mettait brutalement fin à la course du prototype n°01, les deux pilotes rétrogradant au 4e rang du classement général. Deuxièmes à Mid Ohio l’an passé – l’épreuve avait été remportée par la paire Westbrook-Valiante -, Rojas et Pruett entendent bien signer leur retour aux affaires ce week-end. Treize Daytona Prototype seront au départ de la course.

Parallèlement, onze voitures constitueront le peloton du GT. Une catégorie toujours dominée par Alessandro Balzan, seul leader du classement pour avoir changé d’équipier en cours de saison, et qui sera une nouvelle fois épaulé par Jeff Westphal à Mid Ohio, sur la Ferrari F458 de la Scuderia Corsa, l’équipe ne s’étant toujours pas imposée cette saison. L’Italien est sous la menace grandissante de la Camaro GT.R du Stevenson Motorsports pilotée par John Edwards et Robin Lidell, les deux hommes restant sur un score impressionnant de trois victoires de classe consécutive lors des dernières courses (Barber, Road Atlanta et Detroit), qui leur permettait de revenir à cinq points du leader.

Pas encore victorieux, mais plus réguliers que Edwards et Liddell (qui avaient connu un début de saison catastrophique avec des abandons à Daytona puis au Texas), Andy Lally et John Potter (Porsche GT3 du Magnus Racing) occupent également la deuxième place du championnat, à égalité de points. On surveillera également la BMW M3 du Turner Motorsport avec Bill Auberlen et Paul Dalla Lana, qui s’étaient imposés à Mid Ohio l’an passé. Les deux hommes se sont également déjà imposés à Austin cette saison.

Enfin, la catégorie GX sera une nouvelle fois peu peuplée, avec seulement trois voitures au départ. Le leader du championnat est Jim Norman, qui sera associé à Spencer Pumpelly au volant d’une Porsche Cayman du BGB Motorsport. Alors que Norman s’est imposé lors des trois premières manches (avec Lewis et Canache à Daytona), puis avec Pumpelly à Austin et Barber, Joel Miller a remporté les deux dernières manches, à Road Atlanta puis à Detroit, au volant de sa Mazda6 GX Speedsource. Il retrouve Tristan Nunez, avec qui il s’est imposé dans le Michigan. La troisième voiture GX en piste sera la seconde Mazda6 Speedsource, celle de Tom Long et Syvain Tremblay.

Les qualifications se disputeront vendredi à 16h25 pour les GT et GX (22h25 heure française), et à 16h45 pour les DP (22h45 heure française). Le départ de la course, longue de 2h45, sera donné samedi à 16h30 (22h30 heure française).

ut Praesent id quis dapibus et, Sed Donec dolor. eget risus.