Bis repetita pour Hunter-Reay à Milwaukee

La prestation de Ryan Hunter-Reay à Milwaukee a de quoi inquiéter ses adversaires dans la course au titre. Qualifié en deuxième ligne, le champion en titre a toujours navigué dans le peloton de tête avant de définitivement prendre la première place à Takuma Sato au 197ème tour pour aller chercher sa deuxième victoire de la saison.

En 2012 en allant chercher ici-même sa première victoire de la saison, Hunter-Reay avait également démarré son incroyable chasse au titre de champion. Cette année, Milwaukee pourrait bien à nouveau être le tournant du championnat. Car depuis le premier tour, le pilote Andretti Autosport a toujours représenté une menace pour la victoire alors que la plupart de ses adversaires devaient composer avec des monoplaces tantôt performantes, tantôt rétives, en fonction du niveau d’adhérence que leur procurait la piste.

Les adversaires du pilote américain se nommaient Marco Andretti, Helio Castroneves et Takuma Sato. Si le premier a rapidement été hors du coup suite à des problèmes électriques rencontrés au 98ème tour, les deux suivants furent bien plus menaçants grâce à une stratégie décalée mise en place lors de la première des quatre neutralisations.


En choisissant de rentrer aux stands au 22ème tour après que Simona de Silvestro soit partie à la faute dans le virage 4, les pilotes A.J. Foyt Racing et Penske ont pu se décaler et se pointer aux avant-postes lorsque le reste du peloton lança la salve des premiers arrêts ravitaillements.

Au final, le Japonais est le pilote qui a le plus mené avec 109 tours mais a dû céder au 197ème tour face aux assauts d’Hunter-Reay et après s’être fait une grosse frayeur. Cette erreur a également permis à Castroneves de le doubler et le Brésilien a ensuite dû jouer des coudes pour maintenir son coéquipier Will Power derrière lui, le forçant même à rouler dans l’herbe dans la ligne droite arrière. Au final, les deux hommes ont terminé dans cet ordre à cinq secondes d’Hunter-Reay et aucun des deux coéquipiers n’a montré de rancoeur vis-à-vis de cet épisode pourtant spectaculaire.

Derrière les deux monoplaces Penske, le top-5 est complété par E.J. Viso et James Hinchcliffe tandis que la première monoplace motorisée par Honda n’est autre que celle de Scott Dixon en sixième position. Le Néo-Zélandais apparaissait pourtant très en difficulté lors des premiers tours, perdant position après position avant de remonter progressivement. Il a devancé dans le top-10 Takuma Sato, Dario Franchitti, Justin Wilson et Tony Kanaan.

Du côté des Français, la course ne les a pas verni puisque Simon Pagenaud est encore une fois le meilleur représentant en 12ème position, tandis que son coéquipier Tristan Vautier a dû abandonner au 173ème tour sur problème mécanique. Sébastien Bourdais quant à lui effectuait une belle remontée jusqu’à la neuvième position avant qu’un problème de pression d’essence ne le contraigne à rentrer aux stands pour abandonner quelques tours plus tard.

Au championnat, Castroneves conserve la tête mais voit son avance réduite à 16 points face à Hunter-Reay tandis qu’Andretti est désormais relégué au troisième rang à 50 points. La prochaine manche emmènera dès le week-end prochain les acteurs de l’IndyCar sur un autre petit ovale du côté de l’Iowa Speedway.

id in Donec efficitur. libero Praesent non amet, elit. ipsum elementum