Brooklyn – Greg Biffle offre la 1000ème victoire à Ford

Alors que la Hendrick Motorsports s’affirmait comme la favorite des Quicken Loans 400 disputés sur le Michigan International Speedway, c’est finalement la Roush Fenway Racing, grâce à Greg Biffle, qui s’est imposée au terme d’une course hachée par de très nombreuses neutralisations, huit au total.

Leader lors de l’aitation du dernier drapeau vert de la course, Greg Biffle s’est rapidement échappé du peloton avec Kevin Harvick avant d’être rattrapé par Jimmie Johnson, mais ce dernier est allé taper à trois tours du but, laissant le champ libre à Greg Biffle pour signer sa quatrième victoire sur cette piste, la seconde consécutive, mais aussi la treizième de la Roush Fenway Racing non loin des quartiers généraux de deux des trois constructeurs engagés en Sprint Cup, Ford ainsi que General Motors.


Déconfiture à la Hendrick Motorsports

Jimmie Johnson a donc été le dernier maillon de la Hendrick Motorsports à connaître des problèmes s’est finalement classé vingt-huitième et meilleur représentant de l’équipe. Au tour 130 le moteur de Dale Earnhardt Jr. est parti en fumée, quelques minutes seulement après que Kasey Kahne a crevé, terminant sa course dans le muret extérieur.

Quant à Jeff Gordon il a été impliqué dans le premier accident de la course lorsqu’il n’a pu éviter Bobby Labonte parti en tête à queue quelques positions devant lui. Les mécaniciens de Chevrolet n°24 ont pu réparer suffisamment pour renvoyer leur pilote en piste.

Sous le drapeau à damier Earnhart, Kahne et Gordon sont respectivement classés trente-sept, trente-huit et trente-neuvièmes.

Greg Biffle s’impose donc devant Kevin Harvick, Martin Truex Jr., Kyle Busch, Tony Stewart, Matt Kenseth, Clint Bowyer, Carl Edwards, Joey Logano et Jeff Burton pour le top-10.

Malgré sa contre-performance, Jimmie Johnson reste solide leader du classement général avec trente-et-un points d’avance sur Carl Edwards.

tristique mattis nec id leo tempus pulvinar ipsum id ante. consequat. et,