Grand Am : Victoire pour Barbosa et Fittipaldi à Mid Ohio

Leaders du championnat depuis leur récente victoire à Belle Isle, Max Angelelli et Jordan Taylor avaient signé la pole position au volant de leur Corvette DP du Wayne Taylor Racing, après le meilleur chrono signé par le pilote américain. Ricky Taylor et Richard Westbrook s’élançaient à leurs côtés sur la première ligne à bord de leur Corvette DP du 8 Star Motorsport.

C’est finalement la Corvette DP de l’Action Express Racing pilotée par Joao Barbosa et Christian Fittipaldi qui remportait sa première victoire de la saison, la première de l’équipe de Bob Johnson dans la catégorie. Les deux hommes ont effectué une course solide, et ont surtout su éviter les nombreuses embûches qui ont émaillé cette course. Derrière, le duo Potolicchio/Valiante (Corvette DP du 8 Star Motorsport) et la Ford Riley Starworks de Dalziel et Popow complétaient le podium.

Les hommes forts du championnat n’ont guère été à la fête en Ohio. Angelelli et Taylor n’ont pu faire mieux que 6e à l’arrivée, juste derrière Jon Fogarty et Alex Gurney sur leur Corvette DP du GAINSCO/Bob Stallings Racing. Les deux équipages occupent toujours la première place du championnat dans cet ordre, mais ne sont désormais séparés que d’un point, alors que Ryan Dalziel et Alex Popow, troisième à Lexington sur leur Ford Riley de l’écurie Starworks, reviennent à deux points seulement des leaders !

Catastrophe en revanche pour Scott Pruett et Memo Rojas. Déjà contraints à l’abandon dès le premier tour à Belle Isle suite à l’accident de Rojas poussé dans le mur par la Riley Ford de Gustavo Yacaman, les champions en titre ont d’abord perdu de nombreuses minutes aux stands après un accrochage entre Rojas et Michael Valiante, puis encore une minute lorsque Pruett était pénalisé après un accrochage en piste. Les deux hommes, classés 21e, chutent à la 7e place du classement.

On se souviendra également des nouvelles frasques de Gustavo Yacaman à Mid Ohio. Sous probation suite à son accident avec Rojas à Belle Isle, le Colombien a récidivé en accrochant tout d’abord… Memo Rojas, avant de sortir de la route dans la foulée, puis abandonner sa Riley Ford en flammes quelques mètres plus loin, probablement suite à la rupture d’une conduite d’essence dans le choc.

Beaucoup d’animation également dans la catégorie GT, où la victoire est revenue à Bill Auberlen et Paul Dalla Lana, sur leur BMW M3 du Turner Motorsport. Alors que la lutte pour la victoire se tenait entre Auberlen, Robin Liddell (Camaro GT.R) et Max Papis (Ferrari F458), ces deux derniers entraient en collision en sortant des stands, et étaient tous deux victimes d’une crevaison, Liddell écopant en plus de 60 secondes de pénalité.

En fin de course, Auberlen était poussé en tête-à-queue par la Corvette d’Eric Curran, mais ce dernier écopait à son tour d’une pénalité pour cette manœuvre, ce qui assurait la victoire, la deuxième cette saison, de Auberlen et Dalla Lana. Andy Lally et John Potter (Porsche 911 GT3), deuxièmes, prenaient la tête du championnat.

Enfin, la classe GX a été remportée par Tom Long et Sylvain Tremblay, sur leur Mazda6 de l’écurie Speedsource.

Phasellus libero dictum neque. ultricies vulputate, Sed sem,