Grand Am : Yacaman sur la sellette ?

Le jeune pilote Colombien, qui effectue cette saison ses débuts en Grand Am au volant d’une Riley Ford de la Michael Shank Racing après quatre saisons en Indy Lights (3e l’an passé avec deux victoires), s’est fait remarquer par son agressivité en course, qui lui a valu deux incidents notables lors des deux dernières manches des Rolex Sports Car Series en Grand Am.

A Belle Isle, Yacaman tassait la Riley BMW du leader du championnat Memo Rojas, envoyant ce dernier dans le mur, le Mexicain étant ensuite percuté par la deuxième Riley Ford de l’écurie de Michael Shank, avec John Pew au volant, ces deux derniers étant alors contraints à l’abandon.

Alors qu’il était mis en probation pour les deux courses suivantes, Yacaman a encore fait parler de lui samedi sur le circuit de Mid Ohio en allant percuter… Memo Rojas dans les premiers tours de la course. Après un contact très appuyé sur le pilote du Ganassi Racing, Yacaman a tiré tout droit au virage suivant, est revenu en piste, avant de stopper précipitamment et de quitter son Daytona Prototype en flammes, probablement suite à la rupture d’une conduite d’essence.

Depuis la deuxième manche de la saison à Austin, la Michael Shank Racing aligne un deuxième DP Riley Ford pour Gustavo Yacaman et le Brésilien Antonio Pizzonia, soutenus par plusieurs sponsors colombiens qui apportent une manne financière importante à l’équipe basée à Colombus, en Ohio. L’autre voiture est pilotée par Jon Pew et Oswaldo Negri.

Yacaman et Pizzonia ont terminé 7e à Austin, 5e à Barber, 4e à Road Atlanta et 7e à Belle Isle. A Mid Ohio cependant, lors de la course à domicile de la Michael Shank Racing, le patron a toutefois commencé à montrer des signes d’agacements au sujet de sa jeune recrue, qui ne se fait pas que des amis dans le peloton, à commencer bien évidemment par Rojas et son équipier Scott Pruett, qui n’ont guère apprécié le comportement du Sud Américain.

Déjà sous probation, Yacaman sera-t-il sanctionné par les officiels du Grand Am ? Michael Shank mettra-t-il son pilote à pied ? Difficile d’envisager une telle perspective vis-à-vis des sponsors colombiens. On peut toutefois imaginer que la voiture, détruite en partie par l’incendie, ne sera pas alignée lors de la prochaine manche, les Six Heures de Watkins Glen le 30 juin.

libero venenatis vulputate, sed libero. felis venenatis, velit, ultricies id sit