Heat Races : victoire et pénalité de 10 places pour Helio Castroneves

Samedi soir les spectateurs ont pu assister à une grande première dans l’histoire de l’IndyCar moderne puisque les positions de départ ont été attribuées en fonction du résultat de trois courses qualificatives.

Et à l’issue de ces Heat Races, c’est Helio Castroneves qui a décroché la Pole Position, sa 38ème en carrière, en remportant la Course #3 réservée au six pilotes les plus rapides lors des qualifications et aux deux premiers pilotes des Courses #1 et #2.

Parti depuis la Pole Position, l’actuel leader du championnat n’a jamais lâché cette position malgré le retour menaçant de son coéquipier Will Power. Dans les dix derniers tours, les deux pilotes se tenaient en deux dixièmes de seconde mais alors qu’ils rattrapaient des retardataires, l’Australien s’est fait une frayeur dans le virage 1 et 2 et a ensuite préféré assurer sa fin de course.

Ainsi Castroneves a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur et a surtout emmagasiné neuf points supplémentaires dans sa besace. Un bonus bienvenu dans un contexte difficile puisqu’après sa victoire, le pilote Penske a été pénalisé de 10 places sur la grille de départ pour changement de moteur non autorisé puisque son bloc n’avait pas encore atteint la limite de 2000 miles


Neuf points maintenant sont vraiment les bienvenus. Je suis excité par ce que nous avons accompli. La voiture était très bonne. Nous regardions les autres lors des premières courses et c’est dur parce que vous voulez faire des changements sur la voiture mais vous ne savez pas quoi.

Castroneves s’élancera donc 11ème lors des Iowa Corn 250 et ne sera pas le seul à reculer sur la grille puisque Scott Dixon qui s’était qualifié cinquième, James Jakes et Josef Newgarden reculeront eux aussi de 10 places.

La Pole Position revient donc à Will Power qui s’est lui aussi montré satisfait de son matériel :
La voiture était définitivement meilleure que lors des essais, elle s’est vraiment bien adaptée à la piste. Je me suis fait peur dans le virage 1 et 2 et j’ai donc décidé de conserver ma deuxième place.

La deuxième ligne sera composée de deux voitures Andretti Autosport avec James Hinchcliffe devançant Marco Andretti.

Les deux premières Heats ont été très contrastées puisque si la première n’a été qu’une longue procession remportée par Dixon suivi de Takuma Sato, la seconde a offert de nombreuses bagarres grâce notamment à la remontée de Graham Rahal qui est même parvenu à prendre la tête à Ed Carpenter à quatre tours de la fin avant que son coéquipier Jakes ne termine sa course dans le mur.

Enfin le week-end noir continu pour Simona de Silvestro puisque la Suissesse n’a pu faire mieux que dernière lors de sa course qualificative et pire encore, a tourné durant trois tours consécutifs plus lentement que le chrono de Carlos Munoz en Indy Lights. Un loup de taille se cache dans la Dallara-Chevrolet du team KV Racing Technology mais pour le moment personne ne sait où.

Je suis très déçue. L’équipe travaille extrêmement dur mais nous bataillons vraiment avec la voiture depuis la deuxième séance d’essais à Milwaukee. La voiture était super lors de la première séance là-bas, mais depuis, nous n’avons jamais réussi à la rendre aussi bonne. C’est très frustrant parce que je sais que le potentiel est là, elle était géniale au Texas. Nous allons effectuer d’autres changements cette nuit et on espère disposer d’une bonne voiture pour la course.

Un constat d’impuissance très difficile à accepter pour un pilote d’autant plus que dans ces conditions, il est très dangereux de s’élancer en piste dans une monoplace à l’équilibre plus que précaire.

Donec diam libero. venenatis sit velit, odio