Grand Am : Six Hours of the Glen, présentation

Avec les 24 Heures de Daytona, manche inaugurale fin janvier, les Six Heures de Watkins Glen constituent la deuxième épreuve de format « endurance » de la saison. L’épreuve constitue d’ailleurs la deuxième manche du mini championnat interne aux Rolex Sports Car Series, le North American Endurance Championship (NAEC), qui comptera encore le Brickyard Grand Prix à Indianapolis (une course de trois heures) fin juillet.

Du côté du « grand » championnat, la lutte pour le titre n’a jamais été aussi incertaine, avec des écarts on ne peut plus resserrés depuis la dernière manche, à Mid Ohio. Malgré une petite 6e place, Max Angelelli et Jordan Taylor (Corvette DP / Wayne Taylor Racing) conservent la tête du classement pour un petit point devant Jon Fogarty et Alex Gurney (Corvette DP / GAINSCO Bob Stallings Racing), et deux unités devant Ryan Dalziel et Alex Popow (Riley Ford / Starworks Motorsport).

Vainqueurs à Mid Ohio, Christian Fittipaldi et Joao Barbosa (Corvette DP / Action Express Racing), sont remontés au quatrième rang du championnat, à distance plus respectable cependant puisque les deux hommes pointent tout de même à 18 points des leaders. Mais Barbosa, qui s’est imposé lors de la course longue du Glen l’an passé (avec Darren Law) entend bien réduire son retard au championnat. Quant aux champions en titre, Scott Pruett et Memo Rojas, ils tenteront de se remettre à flot après deux courses sans point marqué au volant de leur Riley BMW du Ganassi Racing.

Qui dit course longue, dit équipages plus fournis. De nombreuses équipes ont en effet fait appel à un troisième pilote pour prêter main forte à ses deux titulaires. C’est le cas du Starworks Motorsport, où Sébastien Bourdais viendra épauler Ryan Dalziel et Alex Popow. L’équipe de Peter Baron comptera une deuxième Corvette DP pour Brendon Hartley, Pierre Kaffer et Scott Mayer.

Chez 8Star, Enzo Potolicchio sera épaulé par Stéphane Sarrazin et Michael Valiante, la formation du Vénézuélien alignant une deuxième Corvette DP pour le revenant Luis Diaz et Emilio Di Guida.

Enfin, changement notable chez Michael Shank Racing, où Justin Wilson remplacera le Brésilien Antonio Pizzonia, à court de budget, aux côtés du fougueux et controversé Gustavo Yacaman, Oswaldo Negri et John Pew emmenant toujours la première voiture de l’équipe basée à Colombus, Ohio. En tout, 14 voitures constitueront la catégorie Daytona Prototype.

En catégorie GT également, les écarts sont serrés en tête du classement. Deuxièmes à Mid Ohio, John Potter et Andy Lally (Porsche 911 GT3) se sont emparés de la première place, et seront rejoints par Richard Lietz au Glen. Désormais deuxième du championnat mais avec deux points de retard seulement, Alessandro Balzan sera épaulé par Craig Stanton et Jeff Westphal au volant d’une Ferrari F458 Scuderia Corsa.

Après trois victoires de rang, Robin Lidell et John Edwards ont connu un coup d’arrêt à Mid Ohio, victimes d’un accrochage… dans les stands qui a ruiné leur course au volant de la Camaro GT.R du Stevenson Motorsports, et occupent le troisième rang avant Watkins Glen.

A noter le retour d’Audi, qui alignera une R8 Grand Am pour les pilotes DTM Felipe Albuquerque, Edoardo Mortara, associés à Dion Von Moltke. Les trois hommes, vainqueurs des 24 Heures de Daytona en début de saison (avec Oliver Jarvis) feront partie des favoris au Glen dans cette catégorie GT, qui comptera 16 voitures au départ.

Enfin, on retrouvera les trois protagonistes de la classe GX, avec deux Mazda6 GX et une Porsche Cayman. C’est le pilote Porsche Jim Norman qui occupe, seul, la tête du championnat de cette catégorie.

Les qualifications se disputeront samedi de 11h05 pour les voitures GT et GX (17h05 heure française) et 11h25 (17h25) pour les Daytona Prototypes. Le départ de la course sera donné dimanche à 11h00 locales (17h00 heure française).

justo at Donec ut ultricies felis dolor Aliquam luctus amet, id