Grand Am : Deuxième victoire de rang pour Barbosa et Fittipaldi au Glen

C’est dans la dernière heure de course que s’est joué la victoire, Christian Fittipaldi, alors au volant, s’emparant du commandement peu après le dernier restart, après une neutralisation de plusieurs tours consécutive à une violente averse abattue sur le Glen. Après avoir pris le large, le pilote brésilien a failli tout perdre lorsqu’il effectuait une excursion hors piste à 20 minutes de la fin, permettant à la Corvette DP du 8Star Motorsports, pilotée par Michael Valiante, de recoller au leader.

Finalement, sous un ciel menaçant, Fittipaldi conservait le commandement pour cinq petites secondes (au bout d’un sprint de six heures !) pour coiffer son deuxième succès d’affilée en compagnie de son équipier Joao Barbosa, qui s’était d’ailleurs déjà imposé lors des Six Heures du Glen l’an passé, en compagnie de Darren Law. La voiture n°5 précède ainsi la Corvette DP n°2 du 8Star, partagée par Michael Valiante, Stéphane Sarrazin, et le patron Enzo Potolicchio. Scott Mayer, Pierre Kaffer et Brendon Hartley complètent le podium au volant de la Ford Riley n°8 du Starworks Motorsport, Hartley occupant la tête jusqu’à un quart d’heure de la fin avant de devoir effectuer un ultime ravitaillement en essence en vue de l’arrivée.

Ce fut une journée difficile pour les hommes forts du championnat. Angelelli et Taylor, les leaders du classement, ont été victimes d’un ennui de boîte de vitesse en tout début de course, qui leur a fait perdre quatre tours dans les stands, avec une maigre 10e place à l’arrivée. Leurs dauphins, Alex Gurney et Jon Fogarty (Corvette DP GAINSCO/Bob Stallings Racing), étaient de leur côté victimes d’un bris de suspension lors de la deuxième heure, et terminent avec la bagatelle de 12 tours de retard, au 28e rang.

Le Daytona Racing aurait pu tirer son épingle du jeu ce week-end, mais Ricky Taylor, équipier de Richard Westbrook, était piégé par l’averse et posait sa Corvette DP dans le bac à graviers. Les deux hommes concluaient la course au 7e rang. Enfin, la série noire continue pour Pruett et Rojas. Les champions en titre n’ont pu faire mieux que 7e au volant de leur Riley BMW du Ganassi Racing, après notamment avoir écopé d’un stop and go pour être reparti alors que le plein d’essence était encore en cours lors du dernier ravitaillement.

Tout ceci bouleverse le classement car, si Taylor et Angelelli conservent la première place du championnat, les deux hommes doivent désormais partager leur fauteuil de leader avec Popow et Dalziel, 8e au Glen au volant de leur Ford Riley du Starworks Motorsport qu’ils partageaient pour l’occasion avec Sébastien Bourdais. Fittipaldi remonte à la troisième place du championnat – il ne faisait pas équipe avec Barbosa à Daytona -, alors que Gurney et Fogarty chutent au 4e rang, juste devant Barbosa, Rojas et Pruett occupant le 6e rang provisoire.

En GT, le Stevenson Motorsports a repris les choses en main. Après trois victoires de rang, Robin Liddell et John Edwards avaient connu un coup d’arrêt à Mid Ohio, où ils avaient perdu gros après un contact dans les stands. Au Glen, les deux hommes n’ont pas tremblé au volant de leur Camaro GT.R, décrochant leur quatrième succès de l’année après avoir signé la pole position. Lidell et Edwards s’imposent – malgré une crevaison en début de course – avec une marge de 3,6 secondes devant la Ferrari F458 AIM Autosport de Assentato, Keen et Lazzaro, alors que la Porsche GT3 du Magnus Racing, partagée par Lally, Lietz et Potter, complète le podium.

Au championnat, Lally et Potter occupent la première place, désormais talonnés par Edwards et Liddell, qui partagent la deuxième place avec Alessandro Balzan (Ferrari F458, 5e de la course).

Enfin, la classe GX a été remportée par la Mazda6 GX de l’écurie Speedsource avec Miller, Nunez et Terrada. Miller occupe la première place du championnat, à égalité de points avec le pilote de la Porsche Cayman, Jim Norman.

La prochaine épreuve se déroulera le 26 juillet, avec le Brickyard Grand Prix sur le circuit de Indianapolis.

risus vulputate, libero at ipsum Curabitur Aenean dapibus sit leo pulvinar Phasellus