ALMS : Lime Rock – Présentation

Après l’annonce du retrait de l’écurie Rebellion Racing du championnat (la structure suisse n’engagera plus qu’un seul prototype à Petit Le Mans afin de se concentrer sur la construction de son propre châssis par Oreca pour 2014), l’équipe Muscle Milk Pickett Racing voit s’ouvrir un boulevard vers le titre en LMP1. Vainqueurs à Long Beach puis à Laguna Seca au volant de leur HPD-ARX, Klaus Graf et Lucas Luhr (qui s’étaient d’ailleurs imposés l’an passé à Lime Rock) occupaient déjà la première place du classement de la catégorie devant Rebellion, et se voient désormais sans rival pour contester leur suprématie.

Car ce n’est pas la Lola-Mazda du Dyson Racing, incapable de terminer la moindre des trois premières courses de la saison, qui paraît en mesure de constituer une quelconque menace pour le duo allemand, et encore moins la DeltaWing, qui n’a pas non plus réussi à marquer un seul point depuis le début de la saison.

En LMP2 en revanche, la lutte pour le titre s’annonce beaucoup plus incertaine, avec une bataille très serrée entre le Level 5 Motorsports, leader du classement, et Extreme Speed Racing, l’écurie de Scott Sharp ayant réussi haut la main son retour en prototype. Les deux formations, qui alignent chacune deux prototypes HPD-ARX 03b Honda, se sont partagés les honneurs en début de saison, avec deux succès pour le Level 5 (Sebring et Laguna), et une victoire pour Extreme Speed (Long Beach). On notera que Scott Tucker et Marino Franchitti, les deux piliers du Level 5, seront cette fois encore rejoints par Ryan Briscoe à Lime Rock, lequel connaîtra un week-end des plus intenses puisqu’il prendra également part à la course d’Indycar à Pocono le même week-end !

En PC, une catégorie monotype alignant exclusivement des prototypes Oreca FLM09 à moteur Chevrolet, l’équipe PR1 Mathiasen Motorsports entend bien poursuivre sa domination, après avoir décroché deux victoires cette saison. Mais les champions en titre du CORE Autosport (une victoire) entendent bien briller également à Lime Rock, tout comme leurs poursuivants dans la catégorie : les équipes BAR1 Motorsports et Performance Tech Motorsport.

On retrouvera du beau monde dans la catégorie GT, la plus relevée et la plus fournie du championnat. Avantage pour l’instant à l’écurie officielle Corvette, qui s’est imposée à Sebring avec la C6.R n°4, puis à Laguna Seca avec la n°3. De son côté, BMW n’a pas mis longtemps à faire triompher ses nouvelles Z4, en signant même le doublé lors de la deuxième étape du championnat, dans les rues de Long Beach. Les voitures de Münich, engagées par l’équipe RLL, espère bien renouer avec la victoire dans le Connecticut.

Mais les Chrysler Viper SRT comptent bien tirer leur épingle du jeu. En constants progrès cette saison, les nouvelles Viper se rapprochent des hommes de tête, et pourquoi pas imaginer un premier succès à Lime Rock ? Autre outsider de choix, le Risi Competizione, dont les Ferrari F458 sont toujours prêtes à jouer un bon coup, comme l’atteste leur deuxième place à Sebring.

En GTC, la bataille fait rage également, dans une classe exclusivement composée de Porsche 911 GT3. C’est l’équipe MOMO NGT Motorsport, menée par Henrique Cisneros, qui occupe la tête du classement provisoire. A noter que le pilote américain, qui s’est imposé par deux fois cette saison, sera assisté par le Français Nicolas Armindo à Lime Rock. Derrière, des formations tout aussi solides sont bien décidées à contester la suprématie du NGT Motorsport, avec notamment les équipes Alex Job Racing, Flying Lizard Motorsport et Dempsey Del Piero Racing.

Les qualifications auront lieu vendredi 5 de 16h35 à 17h55 (22h35 à 23h55 heure française). Le départ de la course, longue de 2h45, sera donné samedi 6 à 15h05 (21h50 heure française).

adipiscing ipsum mattis at libero. ut tempus