Pocono 400 : Triplé Andretti Autosport en qualifications !

Décidément le Pocono Raceway semble parfaitement convenir à l’équipe de Michael Andretti. Déjà meilleur temps à l’issue des essais libres, Marco Andretti a signé une pole position record, battant le temps établi par Emerson Fittipaldi en 1989. Avec une vitesse de 221,273 mph, le pilote de la voiture n°25 a fait oublier la marque du brésilien Fittipaldi (211,715 mph)…

POCONO – GRILLE DE DEPART

Donné sur trois lignes, le départ sera certainement très spectaculaire. Avec leur triplé en qualifications, les pilotes Andretti Autosport occuperont l’intégralité de la première ligne, une performance qui n’avait pas été réalisée depuis 1988 et le triplé Penske lors de l’Indy500.

Actuellement troisième du championnat, Andretti attend avec impatience sa première victoire de l’année. Sur un circuit situé non loin de sa ville d’origine (Nazareth. Ndlr), le “tricky triangle” de Pocono serait l’endroit idéal pour réaliser une telle performance.

Après sa seconde pole position de la saison, l’Américain avait du mal à contenir sa joie : “C’est une performance incroyable. Je suis heureux pour mon équipe, c’est tout ce que nous pouvions espérer. Bien-sûr la course sera importante et ce serait bien de remporter un trophée en partant de la pole.”

Le vainqueur de l’Indy500 2013 est le seul pilote à pouvoir prétendre au million de dollars offert au pilote qui s’impose lors des trois courses du Triple Crown. Il partira en cinquième position et sera encadré des deux pilotes Penske, Will Power et Helio Castroneves.

Du côté des français, Simon Pagenaud s’élancera à l’extérieur de la troisième ligne – en neuvième position – deux places seulement devant Tristan Vautier. Le Martinérois devance Sébastien Bourdais de vingt centièmes.

Grosse déception du côté d’EJ Viso et d’Alex Tagliani qui ont tous les deux heurté le mur, fort heureusement sans gravité. Viso va d’ailleurs écoper d’une pénalité de dix places sur la grille pour un changement de moteur inopiné, tout comme les deux équipiers du Target Chip Ganassi Racing.

Enfin signalons que Ryan Briscoe n’a pas effectué de temps en raison de sa participation à une course d’ALMS à Lime Rock. Engagé sur la DW12 n°4 du Panther Racing, l’Australien partira en vingt-et-unième position…

odio Aenean lectus ultricies Donec quis Lorem Praesent elit.