Jeff Gordon se dit favorable au retour des courses en semaine

En se rendant sur l’Eldora Speedway dans deux semaines exactement les NASCAR Camping World Truck Series écriront une page de l’histoire. En effet, il s’agira de la première série nationale à se produire sur un Dirt Track depuis 1970. En outre cette épreuve se déroulera un mecredi, comme celle de Bristol dans cette même catégorie le mois prochain ; une bonne occasion pour certains de militer pour un retour des courses de NASCAR Sprint Cup Series en semaine.

Jeff Gordon : “J’aimerais voir ça. Je pense que lorsque Monday Night Football se termine nous devrions débuter Monday Nigth Racing, mais ce n’est que mon avis. Je ne dis pas que toutes les courses doivent être ainsi, mais si nous pouvons trouver la bonne semaine dans le calendrier je pense que cela pourrait être incroyable.”


De 1959 à 1987, la course estivale de Daytona se tenait traditionnellement le 4 juillet et ce quelque soit le jour de la fête nationale des Etats-Unis d’Amérique.

Jeff Gordon : “Je pense que le 4 juillet aurait du sens, car c’est un jour férié et les gens cherche quoi faire. Bien sûr nous ne serions pas au repas, mais je pense que cela pourrait
fonctionner.”


Le quadruple champion dans la catégorie reine de la NASCAR n’a pas reçu une réponse de la NASCAR aussi favorable qu’il l’aurait souhaitée. La raison principale invoquée par les officiels est bien
évidemment une affluence possiblement plus faible qu’en plein week-end, mais cet argument ne tient plus lorsque l’on parle d’un jour férié.

Jeff Gordon : “À chaque fois que j’aborde ce sujet avec la NASCAR la réponse est souvent la même : ‘Vous savez si nous faisons ça ce jour, vous ne verrez pas autant de spectateurs que le week-end et les gens chez eux ne regarderont pas forcément, car il sauront autre chose à faire.’. Il y a toujours ce genre d’obstacle, mais le 4 juillet a beaucoup de sens.”

La NASCAR Sprint Cup est l’un des rares sports à fort potentiel télévisuel ainsi que d’accueil de spectateurs à ne pas se produire volontairement en semaine, au contraire du football notamment.

Rappelons également qu’en 2012 lorsque les Daytona 500 furent reportés au lundi en prime time à cause d’une météo trop capricieuse, le diffuseur de la course, à savoir la FOX, avait réalisé une audience dépassant toutes les attentes avec une audience moyenne de 13,7 millions de téléspectateurs pour un total de 36,5 millions de personnes ayant vu une partie de la couse. La FOX avait alors battu tous les grands Networks américains comme ABC, CBS ou NBC qui proposaient à la même heure des programmes de grande audience respectivement The Bachelor, How I Met Your Mother et The Voice.

Pour comparaison en 2013 les Daytona 500, toujours diffusés sur la FOX, mais courus le dimanche après-midi, ont été vus par 20 millions de personnes, une hausse de près de 30 % par rapport à l’an dernier, attribuée en grande partie par les analystes à la pole position de Danica Patrick ainsi qu’au crash de Kyle Larson la veille dans le dernier tour de l’épreuve de Nationwide.

nec suscipit elementum ante. non Donec eleifend felis vulputate, dictum risus.