Et si Michael Waltrip était champion avec la n°55 ?

Et si Michael Waltrip devenait champion NASCAR Sprint Cup grâce à l’aide de deux autres pilotes, car s’il conduit de temps à autre la Toyota Camry n°55 de sa propre équipe de temps à autres, ce sont surtout Brian Vickers ainsi que Mark Martin qui sont derrière le volant de la n°55 ce qui place la voiture en treizième position au classement des propriétaires.

La n°55 bénéficie actuellement de la seconde wild card, la première étant la propriété de la n°56, elle aussi de la Michael Waltrip Racing.


Pour la première fois donc depuis l’instauration des playoffs en NASCAR Sprint Cup en 2004 la possibilité d’avoir un champion pilote différent du champion propriétaire prend de la consistance, surtout depuis la victoire de Brian Vickers à Loudon la semaine dernière.

Si les trois pilotes sont individuellement très loin au championnat, Mark Martin est vingt-neuvième, Michael Waltrip est trente-septième, alors que Brian Vickers pointe en cinquante-troisième position sans le moindre point puisqu’il comptabilise ses points pilotes en Nationwide.

Du côté de la Michael Waltrip Racing ce titre propriétaire est une priorité en tout cas du côté de Rodney Childers, le chef d’équipe de la n°55, comme l’a confirmé Ty Norris le vice-président exécutif de l’écurie.

Ty Norris : “Rodney Childers mérite de jouer le titre en tant que chef d’équipe. Il y a un an et demi nous avons évoqué l’idée d’avoir Mark Martin pour vingt-quatre courses, Michael sur les ovales à plaques et un autre pour les épreuves restantes. Il a vu de nombreux pilotes défiler dans son bureau, mais il a choisi de rester ; c’était un choix important pour l’équipe. L’une des premières choses dont nous avons parlée est la possibilité de jouer le titre propriétaire.”

efficitur. velit, libero mi, tempus venenatis accumsan ipsum dapibus Phasellus consequat.