Un championnat pour les P1 aux Etats-Unis en 2015 ?

En effet, alors que les « gros » prototypes P1 seront bannis de la réglementation du futur championnat d’endurance réunifié Grand Am / ALMS, le United Sports Car Serie, il semblerait que les constructeurs s’activent pour conserver une présence sur les circuits américains.

On sait que Audi regrette fortement de ne plus pouvoir aligner ses R18 e-tron à partir de l’an prochain aux Etats-Unis, la marque aux anneaux conservant une présence épisodique en Grand Am via une Audi R8 semi-privée en catégorie GT. Toyota aimerait également exploiter l’image de la technologie hybride de son prototype TS030 aux Etats-Unis, tout comme Honda avec son prototype HPD, archi dominateur cette saison en American Le Mans Series avec le Muscle Milk Pickett Racing.

Les dirigeants de HPD oeuvrent d’ailleurs actuellement à la fourniture de moteurs de réglementation LMP1, et sont prêts à développer un châssis HPD LMP1 pour le championnat du monde d’endurance pour d’éventuelles écuries clientes intéressées.

Des rumeurs avancées par le site dailysportscar.com évoquent aujourd’hui un accord entre Porsche et Roger Penske, qui souhaiterait aligner sous ses couleurs le prototype P1 qui effectuera ses débuts au Mans et en championnat du monde l’an prochain. On sait que « le Capitaine » a toujours voulu ajouter les 24 Heures du Mans à son palmarès. Mais cette deuxième noce avec Porsche (après l’époque de la RS Spyder LMP2 dans les années 2000), pourrait bel et bien annoncer, si elle était confirmée, l’émergence d’un véritable championnat réservé aux prototypes P1 à plus ou moins long terme.

Affaire à suivre…

felis dapibus et, id sit vulputate,