ALMS : Corvette au bout du suspense, Pickett Racing sans rival à Mosport

Pole position et victoire : le tandem Klaus Graf / Lucas Luhr n’a pas été inquiété du week-end à Mosport, les deux hommes ayant mené la course du début à la fin, et s’imposant pour la quatrième fois consécutive avec pas moins de cinq tours d’avance sur leurs plus proches poursuivants. Deuxièmes de la catégorie P1, mais 6e au classement général, Tony Burgess et Chris McMurry, qui remplaçaient Chrys Dyson et Guy Smith au volant de la Lola-Mazda du Dyson Racing, n’ont pu inquiéter une seule seconde les leaders du championnat, après notamment un premier ravitaillement un peu chaotique de la part de l’équipe Dyson. Quant à la DeltaWing, elle a vite abandonné suite à des problèmes moteur.

Rappelons que, suite au retrait cette saison de Chris Dyson et Guy Smith, qui fait suite au retrait de l’écurie Rebellion plus tôt cette année, Lucas Luhr et Klaus Graf sont d’ores et déjà assurés du titre P1 cette saison. .

En P2 en revanche, la bataille fut intense entre les deux HPD ARX de l’écurie Level 5 et celle de l’équipe Extreme Speed Motorsport. Ce fut d’abord la HPD pilotée par Mike Conway – qui remplaçait Ryan Briscoe blessé – qui dominait la course, avant que la HPD ESM pilotée par Scott Sharp (équipier de Guy Cosmo) ne s’empare du commandement dans le dernier tiers de la course. Mais la seconde HPD Level 5, avec Marino Franchitti aux commandes, portait une attaque imparable sur le pilote américain à vingt minutes de la fin pour s’en aller décrocher la victoire. A noter que Chris Tucker se partageait durant la course entre les deux prototypes du Level 5, un temps pour épauler Conway, un temps pour assister Franchitti, totalisant ainsi plus de 2h20 de roulage à lui seul sur les 2h46 de course ! .

En GT également la lutte fut grandiose. Après avoir signé la pole position grâce à l’équipage Kuno Wittmer/Jonathan Bomarito, l’écurie SRT pensait pouvoir offrir son premier succès de la saison à la nouvelle Chrysler Viper. Après un véritable sprint de 2h46, avec des changements incessants de leader, c’est finalement Corvette Racing qui rafle une nouvelle fois la mise grâce à Oliver Gavin et Tommy Milner, qui ont su résister à la pression de l’autre Viper, celle de Marc Goosens et Dominik Farnbacher, pour s’imposer avec une marge infime de 0,27 secondes à l’arrivée ! La seconde Viper SRT complète le podium. .

Enfin, la catégorie GTC a été remportée par la Porsche 911 GT3 Cup de Jeroen Bleekemolen et Cooper McNeil, et la catégorie PC a été dominée par la FLM09 du CORE Autosport, pilotée par Bruno Junqueira et Duncan Ende. .

Au championnat, Marino Franchitti et Scott Tucker reprennent un peu d’air au classement P2 devant Sharp et Cosmo. En GT, les cartes sont redistribuées avec le succès de Gavin et Milner, les belles performances des Viper, et la contre performance des BMW du team RLL. .

La prochaine manche se disputera le 11 août sur le circuit de Road America, à Elkhart Lake (Wisconsin). .

ut diam risus neque. mattis leo et, massa Curabitur libero dictum odio