Grand Am : Brickyard Grand Prix, présentation

A l’issue des sept premières manches de la saison, difficile de pointer un favori pour la course au titre en catégorie DP. A l’issue des Six Heures de Watkins Glen – remportée par la paire Joao Barbosa / Christian Fittipaldi (Corvette DP Action Express Racing) -, quatre équipages se tenaient en effet en… six points. La première place étant même partagée par le duo Max Angelelli / Jordan Taylor (Corvette DP Wayne Taylor Racing – photo) et Ryan Dalziel / Alex Popow (Riley BMW Starworks). Alors que Christian Fittipaldi pointe au au troisième rang quatre unités derrière (seul, car il ne faisait pas équipe avec Barbosa à Daytona), Jon Fogarty et Dan Gurney (Corvette DP GAINSCO / Bob Stalling Racing) ne comptent qu’un seul point de retard sur le pilote Brésilien.

Autant dire que la moindre défaillance de l’un ou l’autre de ces équipages pourrait lui être préjudiciable dans l’optique du championnat, car quatre courses seulement seront encore au programme après Indianapolis.

La catégorie DP a fait le plein ce week-end, avec pas moins de 16 voitures qui composeront la catégorie. Hormis les hommes forts du championnat, on retrouvera deux Français en piste, tous deux chez 8Star Motorsports (mais pas sur la même voiture) : Stéphane Sarrazin, associé au patron Enzo Potolicchio et Michael Valiante, et Sébastien Bourdais, qui disputera les manches restantes de la saison aux côtés d’Emilio DiGuida. L’an passé, c’est d’ailleurs le Manceau qui s’était imposé sur le Brickyard, alors au volant d’une Riley Ford du Starworks Motorsport, en compagnie de Alex Popow.

Bourdais ne sera pas le seul pilote IndyCar en piste ce week-end. Car, et c’est l’une des attractions de cette course, Tony Kanaan effectuera ses grands débuts au volant d’un Daytona Prototype. Le pilote brésilien, vainqueur de l’Indy 500 en mai dernier, pilotera en effet la deuxième Riley BMW alignée par le Ganassi Racing pour l’occasion, et sera épaulé par le pilote BMW d’usine Joey Hand, actuellement impliqué en DTM et en ALMS.

Kanaan retrouvera un autre Brésilien de renom, son grand ami Rubens Barrichello, qui effectuera lui aussi son baptême du feu en Rolex Sports Car Series au volant d’une Dallara Ford du Doran Racing, après une saison en IndyCar l’an passé.

En catégorie GT aussi, la bataille est intense. Si les pilotes Porsche Andy Lally et John Potter occupent la première place du classement provisoire de la catégorie bien qu’ils n’aient signé aucune victoire, John Edwards et Robin Lidell (Camaro GT.R) reviennent en trombe après leur succès au Glen, leur quatrième de la saison, qui faisait suite à une course difficile à Mid Ohio pour les deux hommes.

Le plateau du GT sera lui aussi composé de 16 voitures, avec notamment la présence de deux Audi R8 LMS, dont celle de l’Audi Sport Customer Racing pilotée par une paire de choc : les pilotes DTM Filipe Albuquerque et Edoardo Mortara.


Enfin, rien de bien neuf du côté de la catégorie GX, avec toujours trois seules voitures engagées, deux Mazda6 GX et une Porsche Cayman.

Les qualifications se tiendront aujourd’hui jeudi de 15h20 à 16h50 heure locale (21h20 à 22h50 heure française), alors que le départ de la course, longue de trois heures, sera donné vendredi à 17h30 locale (23h30 heure française).

A noter que cette épreuve constitue également la troisième et dernière manche du North American Endurance Championship, qui regroupe les résultats des 24 Heures de Daytona, des Six Heures du Glen, et donc du Brickyard Grand Prix. Pour l’anecdote, le classement DP du NAEC est dominé par Barbosa et Fittipaldi en DP, et par Liddell et Edwards en GT.

risus. quis, facilisis eget luctus nunc