Indianapolis – Ryan Newman s’impose chez lui

Jimmie Johnson a dominé, mais Jimmie Johnson a échoué dans la quête d’une cinquième victoire sur l’Indianapolis Motor Speedway en NASCAR Sprint Cup Series, la faute à un dernier arrêt complètement raté !

L’auteur de la pole position, Ryan Newman, en a profité pour prendre la tête et ne plus la quitter jusqu’au drapeau à damier, pour aller décrocher la victoire et réaliser son rêve d’enfant.


Ryan Newman : “Nous avions une bonne voiture. Dans les derniers tours je voulais juste que ça reste vert. C’est un rêve qui devient réalité pour moi que d’aller embrasser ces briques. Je ne réalise pas vraiment, c’est un rêve qui devient réalité.”

Sous le drapeau à damier Newman devance Johnson, Kasey Kahne, Tony Stewart, Matt Kenseth, Dale Earnhardt Jr., Jeff Gordon, Joey Logano, Juan Pablo Montoya et Kyle Busch pour le top-10 d’une course qui a vu tous les pilotes ayant pris le départ, franchir la ligne d’arrivée.

Jimmie Johnson : “Je suis déçu, mais c’est la course et cela peut arriver. Nous gagnons en équipe et nous perdons en équipe.”

Trois neutralisations seulement sont venues ralentir l’épreuve, deux pour Timmy Hill tombé à chaque fois en panne sur la piste, la troisième étant l’œuvre de Jeff Burton qui a lui aussi connu des problèmes mécaniques, se classant dernier de la course.

Au classement général Jimmie Johnson mène avec 75 points d’avance sur Clint Bowyer ! Le top-10 est complété par Carl Edwards, Kevin Harvick, Dale Earnhardt Jr., Matt Kenseth, Kyle Busch, Greg Biffle, Kasey Kahne et Jeff Gordon.

Tony Stewart, onzième ainsi que Martin Truex Jr., douzième, détiennent les deux wild cards en vue d’une qualification en playoffs.

tristique libero. dolor luctus felis mattis