Première victoire en carrière de Kimball à Mid-Ohio !

Si la saison 2012 est encore dans les mémoires comme la plus spectaculaire de l’histoire de l’IndyCar, 2013 suit le même chemin.

A Mid-Ohio, Charlie Kimball est devenu le neuvième vainqueur différent cette saison et le quatrième pilote à décrocher sa première victoire en carrière ! Le pilote de l’écurie satellite de Chip Ganassi a fait un usage parfait de sa stratégie à trois arrêts pour d’abord s’immiscer dans le groupe de tête avant de prendre le large après son dernière passage par les stands.

Sa victoire, Kimball est allé la chercher à la force du poignet à 17 tours du but. Alors qu’il avait effectué son dernier arrêt un tour plus tôt, Kimball est revenu sur Simon Pagenaud qui sortait à ce moment des stands. En pneus froids, le Français n’a rien pu faire pour repousser les attaques de l’Américain qui finalement prit l’avantage dans les esses au virage 4. Une fois en tête, Kimball s’est construit une avance de plus de cinq secondes pour finalement s’imposer de façon magistrale sur une piste très difficile.


En deuxième position, Pagenaud a bien failli remporter sa deuxième victoire de la saison. Parti lui aussi sur une stratégie agressive à trois arrêts, le pilote Schmidt-Peterson Motorsports s’est montré brillant dès le départ en faisant preuve d’une belle agressivité. Il décroche ainsi son deuxième podium de la saison après sa victoire obtenu dans la course #2 à Detroit.

Le podium 100% Honda est complété par Dario Franchitti qui a devancé Will Power et le poleman de l’épreuve Ryan Hunter-Reay. Ces trois hommes, initialement tous sur une stratégie à deux arrêts ont dominé le premier tiers de la course avant de s’apercevoir que trois arrêts aux stands seraient obligatoires étant donné qu’aucun drapeau jaune n’allait être sorti pour la première fois depuis Mid-Ohio 2012.

Le top-10 est complété par Helio Castroneves, Scott Dixon, Justin Wilson, Marco Andretti et James Hinchcliffe qui devance d’une demie-seconde une Simona de Silvestro de nouveau convaincante.

Du côté des rookies, les deux meilleurs ont été les deux pilotes qui effectuaient leur premier départ en carrière puisque James Davison (Dale Coyne Racing) et Luca Fillipe (Barracuda Racing) ont pris les 16ème et 17ème places. Tristan Vautier pour sa part a une nouvelle fois connu une course difficile et décevante qui lui a valu la 21ème position.

Au championnat, Castroneves grâce à sa régularité accentue son avance de deux points sur Scott Dixon qui compte 31 unités de retard et sur Hunter-Reay toujours troisième qui pointe à 65 points du Brésilien.

Cette course disputée par une météo idéale a connu un fort succès comme en témoignaient les tribunes et collines du circuit garnies de spectateurs qui ont assisté à une course fluide et à de nombreuses manoeuvres de dépassements. Preuve qu’avec une bon package, les dépassements sont possibles sur n’importe quel circuit, y compris les plus anciens et les plus sinueux.

consectetur libero leo. sit commodo ultricies id risus. vulputate, mi, sem, eleifend